Nombreux sont ceux qui, à Wall Street, souhaitent investir dans les technologies de pointe émergentes telles que l’intelligence artificielle (IA), qui “permet aux ordinateurs et aux machines d’imiter les capacités de perception, d’apprentissage, de résolution de problèmes et de prise de décision de l’esprit humain”, selon International Business Machines (NYSE:).

L’IA et l’apprentissage automatique font rapidement leur entrée dans la gestion des actifs et des risques ainsi que dans le trading. Des banques mondiales de premier plan, telles que Goldman Sachs Group Inc (NYSE:), JPMorgan Chase & Co (NYSE:) et Morgan Stanley (NYSE:), se sont concentrées sur ces nouvelles technologies pour améliorer leurs performances et obtenir des rendements supérieurs. Tout le potentiel de l’IA dans la finance et la gestion des investissements reste encore à explorer.

Nous avons précédemment abordé les fonds négociés en bourse (ETF) qui investissent dans des entreprises spécialisées dans différents aspects de cette nouvelle technologie. Aujourd’hui, nous élargissons la discussion aux ETF qui s’appuient sur l’IA pour prendre des décisions d’investissement.

Les recherches menées sur ces fonds par Jacques Saint-Pierre de l’Université Laval, au Canada, soulignent que l’IA “est capable d’apprendre en permanence sur la base de nouvelles informations financières ; elle devrait théoriquement s’améliorer au fil du temps.” Par conséquent, les lecteurs potentiels qui souhaitent ajouter des produits alimentés par l’IA à leurs portefeuilles pourraient vouloir faire preuve de plus de diligence raisonnable à l’égard de ces ETF.

1. QRAFT AI-Enhanced U.S. Large Cap ETF

  • Cours actuel : 42,01$
  • Fourchette sur 52 semaines : 29,15 $ – 42,22
  • Rendement du dividende : N/A
  • Ratio des frais : 0,75 % par année

Notre premier ETF axé sur l’intelligence artificielle est le QRAFT AI-Enhanced U.S. Large Cap ETF (NYSE:), lancé en mai 2019 par le gestionnaire d’actifs sud-coréen Qraft Technologies. Le fonds utilise un système d’IA exclusif pour investir dans des entreprises américaines à grande capitalisation (cap). Les cinq principaux facteurs qui sous-tendent le processus de sélection sont la qualité, la taille, la valorisation, le momentum et le faible risque.

L’IA vise à surpasser l’indice de référence qui suit l’indice TR, qui est proche de 15% depuis le début de l’année (YTD). Ce fonds géré activement cherche principalement à obtenir une appréciation du capital.

Le fonds compte actuellement 351 positions, et les dix premières positions représentent 20,3 % de l’actif net de près de 20 millions de dollars. En d’autres termes, il s’agit d’un petit fonds. Les technologies de l’information (TI) représentent la part la plus importante avec 43,38 %, suivies par les soins de santé (25,02 %), la consommation discrétionnaire (9,34 %), les services de communication (7,63 %) et les produits industriels (6,34 %).

Parmi les principaux noms de la liste figurent les géants de la technologie Amazon.com Inc (NASDAQ:), Apple Inc (NASDAQ:), Microsoft Corporation (NASDAQ:) et Alphabet Inc Class A (NASDAQ:) ainsi que la plateforme de développement Web Wix.Com Ltd (NASDAQ:).

Depuis le début de l’année, l’ETF a enregistré un rendement de plus de 10,5 %. En d’autres termes, il n’a pas surperformé l’indice de référence jusqu’à présent dans l’année. L’intelligence artificielle devrait apprendre des performances passées. Le fonds pourrait donc être en mesure de suivre les mouvements du marché au sens large et d’améliorer ses résultats à l’avenir. Les investisseurs intéressés pourraient vouloir garder QRFT sur leur radar.

2. AI Powered International Equity ETF

  • Cours actuel : 33,65$
  • Fourchette sur 52 semaines : 25,15 $ – 35,97$
  • Rendement du dividende : 1,23
  • Ratio des frais : 0,79 % par année
AAIQ Weekly

Notre deuxième fonds, le AI Powered International Equity ETF (NYSE:AIIQ), s’appuie sur l’IA pour investir dans des actions mondiales susceptibles de prendre de la valeur au cours des douze prochains mois. Le fonds utilise l’intelligence artificielle Watson d’IBM, “une plateforme informatique cognitive capable de répondre à des questions en langage naturel en connectant de grandes quantités de données”. Les données traitées comprennent de vastes quantités d’entrées quotidiennes sur les médias sociaux, le sentiment, les signaux du marché et les métriques financières.

L’AIIQ, qui compte 95 valeurs, a été cotée pour la première fois en juin 2018. Les principaux secteurs comprennent l’informatique (12 %), les soins de santé (9 %) et les matériaux (6 %). En termes d’exposition aux pays, le Canada est en tête de liste avec 24%, suivi du Japon (16%), de l’Allemagne (12%), de la Grande-Bretagne (8%) et d’Israël (7%).

Les 10 principaux titres représentent actuellement 30 % de l’actif net du fonds, soit près de 11,7 millions de dollars. En d’autres termes, AIIQ est aussi un petit fonds.

La plate-forme logicielle de collaboration en équipe Atlassian Corp Plc (NASDAQ:), le groupe de diffusion de musique numérique Spotify Technology SA (NYSE:), la société d’édition de gènes Crispr Therapeutics AG (NASDAQ:), la plate-forme de développement Web Wix.com et la société de cybersécurité Cyberark Software Ltd (NASDAQ:) figurent en tête de liste des participations actuelles.

Depuis le début de l’année, l’AIIQ est en hausse d’environ 9,8 % et a enregistré un rendement de 31,83 % au cours des 52 dernières semaines. Nous sommes susceptibles d’entendre parler davantage des fonds alimentés par l’IA au cours des prochains trimestres, et nous recommandons aux investisseurs de les garder sur leur liste de surveillance.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également