Inscrivez vous et recevez notre actualité en temps réel.

 

La Réserve fédérale devrait annoncer la réduction progressive de son programme d’achat d’obligations de 120 milliards de dollars par mois à l’issue de sa aujourd’hui. La banque centrale américaine devrait réduire ses achats de titres du Trésor et de titres adossés à des créances hypothécaires de 15 milliards de dollars par mois à partir de novembre ou de décembre, avant d’y mettre un terme complet au milieu de l’année 2022.

Lorsque la Fed a ralenti pour la dernière fois le rythme de ses achats d’obligations en mai 2013, les secteurs les plus performants dans les mois suivants ont été et . Les devraient également gagner dans le cadre du repositionnement attendu sur le marché du Trésor.

Compte tenu de ces éléments, nous mettons en évidence ci-dessous trois valeurs gagnantes depuis le début de l’année qui sont prêtes à réaliser de nouveaux gains lorsque la Fed commencera à réduire ses achats d’obligations.

1. Nucor

  • Performance depuis le début de l’année : +101.6%
  • Capitalisation boursière : 31,2 milliards de dollars

L’action Nucor (NYSE:) – qui a plus que doublé depuis le début de l’année 2021 grâce à la combinaison puissante de la flambée des prix de l’acier et de l’explosion de la demande de produits sidérurgiques – semble prête à s’apprécier davantage dans les mois à venir, même avec une Fed moins dovish.

En tant que premier producteur d’acier aux États-Unis, Nucor devrait bénéficier du boom attendu dans le secteur de la construction grâce au programme de dépenses d’infrastructure du président Joe Biden. Ce plan, qui devrait générer 550 milliards de dollars de nouveaux investissements fédéraux dans l’infrastructure du pays, comprend des propositions visant à réparer et à améliorer les routes, autoroutes, ponts et aéroports détériorés du pays.

Cela pourrait se traduire par des actions plus positives pour Nucor, qui possède et exploite 23 usines de production d’acier à base de ferraille à travers le pays.

L’action NUE – qui a gagné 101,6 % depuis le début de l’année – a clôturé à 107,22 $ mardi, ce qui a permis à la société de produits sidérurgiques basée à Charlotte, en Caroline du Nord, d’être évaluée à 31,2 milliards de dollars.

Nucor a publié des résultats impressionnants pour le troisième trimestre le 21 octobre, dépassant facilement les attentes en termes de bénéfices et de revenus grâce à un environnement de demande favorable. Signe de bon augure pour l’avenir, la direction de Nucor s’est montrée optimiste quant à ses perspectives pour le trimestre en cours et au-delà, affirmant qu’elle s’attend à ce que la demande reste robuste sur la plupart des marchés d’utilisation finale jusqu’en 2022.

Mentions honorables : Vulcan Materials (NYSE:), Martin Marietta Materials (NYSE:), Cleveland-Cliffs (NYSE:).

2. Union Pacific

  • Performance depuis le début de l’année : +15.5%
  • Capitalisation boursière : 154,5 milliards de dollars

Deuxième plus grande société de transport ferroviaire de marchandises aux États-Unis, Union Pacific (NYSE:) a vu ses actions gagner du terrain ces dernières semaines grâce à l’amélioration des perspectives de la demande dans un contexte de reprise de l’activité économique. L’action UNP – qui est en hausse d’environ 15 % depuis le début de l’année – a clôturé à 240,44 $ hier, non loin de son récent record de 243,91 $ atteint le 26 octobre.

Aux niveaux actuels, le géant ferroviaire basé à Omaha, Nebraska, qui exploite 8 300 locomotives sur 32 300 miles de route dans 23 États, a une capitalisation boursière de 154,5 milliards de dollars.

UNP Daily Chart

La société ferroviaire se concentre principalement sur le transport de marchandises, telles que le charbon, les céréales, le , le et l’éthanol. Elle offre également des services de transport pour les produits de construction, les produits chimiques industriels, les engrais, les plastiques et les métaux. En tant que telle, UNP devrait bénéficier de la reprise continue de l’activité industrielle dans les mois à venir, même si la Fed retire une partie de ses mesures de relance.

Union Pacific a fait état d’un bénéfice et d’un revenu lors de la publication des résultats financiers du troisième trimestre le 21 octobre, profitant de la hausse des expéditions industrielles dans un contexte d’amélioration de l’économie. La société ferroviaire de transport de marchandises est également une valeur de dividende de qualité. UNP offre actuellement un dividende trimestriel de 1,07 $ par action, ce qui implique un dividende annualisé de 4,28 $ par action, avec un rendement de 1,77 %.

Mentions honorables : CSX (NASDAQ:), Rockwell Automation (NYSE:), Old Dominion Freight Line (NASDAQ:)

3. Bank Of America

  • Performance depuis le début de l’année : +58%
  • Capitalisation boursière : 391,8 milliards de dollars

Bank of America (NYSE:) a prospéré cette année, récoltant les fruits d’une reprise économique, d’une activité de banque d’investissement robuste et d’une réduction de l’exposition aux pertes de crédit. Le géant bancaire basé à Charlotte, en Caroline du Nord – qui gère environ 11 % de tous les dépôts bancaires américains – a vu ses actions grimper de 58 % depuis le début de l’année, dépassant de loin les rendements comparables du et du .

Compte tenu de la hausse attendue des taux sur le marché du Trésor à la suite de l’annonce officielle de la réduction des taux d’intérêt par la Fed, l’action BAC semble toujours constituer un investissement solide pour l’avenir. Des taux et des rendements plus élevés ont tendance à stimuler le rendement des intérêts que les banques tirent de leurs produits de prêt, ou marge d’intérêt nette – la différence entre les revenus d’intérêts générés par les banques et le montant des intérêts versés à leurs déposants.

BAC Daily Chart

L’action BAC, qui a surperformé ses homologues du secteur tels que JPMorgan Chase (NYSE:) et Citigroup (NYSE:), a clôturé à 47,88 dollars mardi, non loin de son meilleur niveau depuis octobre 2007. Aux valorisations actuelles, BofA a une capitalisation boursière d’environ 392 milliards de dollars, ce qui en fait la deuxième plus grande institution bancaire américaine, derrière JPM.

Lors de la publication de ses résultats financiers le 14 octobre, l’entreprise a réalisé des du troisième trimestre qui ont dépassé les estimations des analystes, grâce à des commissions de gestion d’actifs record et à de bonnes performances de son unité de banque d’investissement.

Mentions honorables : Wells Fargo (NYSE:), Capital One Financial (NYSE:), First Bancorp (NASDAQ:)





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également