Inscrivez vous et recevez notre actualité en temps réel.

 

Les marchés boursiers américains devraient rester volatils au cours de la semaine à venir, les investisseurs concentrant leur attention sur la politique de taux d’intérêt de la Fed sur fond de spéculations quant à un prochain resserrement de la banque centrale.

Dans de récents discours, les responsables de la Réserve fédérale ont indiqué que la banque pourrait commencer à réduire lentement ses 120 milliards de dollars par mois d’achats d’obligations à mesure que la reprise économique se confirme.

Un message similaire pourrait émerger de leur symposium annuel de politique économique de Jackson Hole, qui doit débuter jeudi. Le discours de M. Powell, président de la Fed, est généralement le point fort de l’événement annuel, et divers présidents de la Fed ont profité de la réunion de Jackson Hole, dans le Wyoming, pour envoyer des messages importants.

Outre l’orientation de la politique monétaire, les investisseurs suivront également les publications de résultats de certaines des principales sociétés américaines, qui sont parmi les dernières à publier dans le cycle actuel. En voici trois que nous suivons de près :

1. Salesforce.com

Salesforce.com Inc (NYSE:), qui vend des logiciels d’entreprise et des services basés sur le cloud pour la gestion de la relation client aux entreprises, publiera ses résultats trimestriels le mercredi 25 août, après la fermeture du marché.

En mai, la société basée à San-Francisco a donné des prévisions optimistes, affirmant que son bénéfice annuel dépasserait les estimations des analystes, suggérant une augmentation des achats par les entreprises sortant de la pandémie.

Étant donné que de nombreuses entreprises prévoient qu’au moins une partie de leurs travailleurs resteront à distance et que des tâches telles que les appels de vente se poursuivront par le biais de la technologie de téléconférence, les clients de Salesforce accélèrent la modernisation de leurs logiciels.

Ce contexte de croissance favorable intervient alors que Salesforce a encore renforcé sa position en acquérant Tableau en 2019 et MuleSoft l’année précédente. Salesforce est en train d’acheter Slack Technologies pour 27,7 milliards de dollars, une acquisition destinée à alimenter une croissance des ventes de plus de 25 % par an.

Au cours du dernier trimestre, l’action Salesforce a progressé d’environ 16 %, surpassant l’indice NASDAQ, très chargé en technologie. Elle a clôturé vendredi à 256,13 dollars.

2. Best Buy

Best Buy Co Inc (NYSE:), la chaîne de magasins d’électronique et de technologie à grande surface avec des magasins à travers les États-Unis et le Canada, publiera ses résultats du deuxième trimestre le mardi 24 août avant l’ouverture du marché. Le détaillant devrait annoncer un bénéfice de 1,89 $ par action et un chiffre d’affaires de 11,49 milliards de dollars, selon le consensus des analystes.

BBY Weekly TTM

Les actions de BBY sont restées sous pression au cours du dernier trimestre en raison des inquiétudes quant à la capacité du détaillant à maintenir le degré de croissance observé pendant la pandémie, alors que l’économie américaine rouvre après une année de blocage.

Bien que la demande pour ses produits reste supérieure à la normale, “il existe un niveau élevé d’incertitude lié aux impacts de la pandémie de COVID-19 qui rend difficile de prédire la durabilité de ces tendances”, a déclaré le directeur financier Matt Bilunas aux investisseurs cette année.

L’action Best Buy, qui a chuté d’environ 2 % au cours du dernier trimestre, a clôturé vendredi à 112,63 dollars.

3. Dell Technologies

Dell Technologies Inc (NYSE:) publiera ses résultats pour le deuxième trimestre 2022 le jeudi 26 août, après la clôture. Les analystes s’attendent à un bénéfice par action de 2,03 $ sur un chiffre d’affaires de plus de 25,54 milliards de dollars.

DELL Weekly TTM

Le fournisseur de produits et services informatiques basé à Round Rock, au Texas, a bénéficié d’une forte demande d’ordinateurs personnels de la part des travailleurs et des étudiants qui se sont réfugiés chez eux pendant la pandémie de coronavirus. Dans le même temps, cependant, les ventes des entreprises clientes ont souffert de la récession déclenchée par le virus.

Le président-directeur général Michael Dell tente de réduire la dépendance de sa société éponyme à l’égard des ventes ponctuelles de matériel. Il cherche plutôt à la transformer en un vendeur de services informatiques par abonnement.

À l’heure actuelle, DELL tire encore environ la moitié de ses revenus des achats de PC par les entreprises et les consommateurs. Les actions de Dell ont gagné 36 % cette année et ont clôturé vendredi à 98,50 dollars.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également