Inscrivez vous et recevez notre actualité en temps réel.

 

Les marchés boursiers américains devraient rester volatils au cours de la semaine à venir, les investisseurs continuant à se concentrer sur Omicron, la nouvelle variante du coronavirus qui semble se propager rapidement, obligeant de nombreux gouvernements à restreindre les voyages à partir de certains pays africains où il a été détecté pour la première fois.

Les actions américaines ont fortement chuté vendredi, la nouvelle variante du COVID rappelant aux investisseurs que les menaces de la pandémie mortelle sont toujours présentes, même après la généralisation des vaccinations et l’amélioration des thérapies.

Le a chuté de 2,53% vendredi – son pire jour de l’année. Le a perdu 2,27%, tandis que le a clôturé à -2,23%. S’il est trop tôt pour prédire les implications économiques et politiques de cette nouvelle variante du COVID, l’incertitude quant à son évolution future pourrait continuer à contraindre les investisseurs à rechercher la sécurité et à vendre des actifs risqués.

Outre les développements liés au virus, les investisseurs surveilleront également la publication de certains résultats importants. En voici trois que nous suivons de près :

1. Salesforce.com

Salesforce.com (NYSE:), qui vend des logiciels d’entreprise et des services en nuage pour la gestion de la relation client aux entreprises, publiera ses résultats trimestriels le mardi 30 novembre, après la clôture du marché. Le fournisseur de logiciels devrait enregistrer un chiffre d’affaires de 6,8 milliards de dollars et un bénéfice par action de 0,92 dollar.

En août, la société basée à San Francisco a enregistré une forte hausse de ses et a revu à la hausse ses prévisions de revenus annuels, ses clients ayant accéléré leurs dépenses. CRM a également élargi ses offres, ajoutées après une série d’acquisitions, comme le fabricant de logiciels de visualisation de données Tableau et MuleSoft, qui connecte les applications.

L’été dernier, Salesforce a conclu l’acquisition de Slack Technologies pour 27,7 milliards de dollars, une opération censée alimenter une croissance des ventes de plus de 25 % par an. L’action Salesforce, qui a clôturé à 284,21 dollars vendredi, a progressé de 27 % cette année, surpassant ainsi l’indice NASDAQ, très axé sur la technologie.

2. Kroger

Le géant des supermarchés, Kroger (NYSE:), publiera ses résultats du troisième trimestre 2021 le jeudi 2 décembre, avant l’ouverture du marché. Les analystes attendent un bénéfice de 0,66 $ par action sur un chiffre d’affaires de 31,14 milliards de dollars.

KR Weekly TTM

La chaîne d’épicerie basée à Cincinnati continue de bénéficier de certains comportements de l’ère pandémique qui se maintiennent, notamment une consommation supplémentaire de produits frais, comme la viande, qui sont des catégories à marge plus élevée. Mais le dernier rapport sur les résultats devrait également donner un aperçu de la façon dont l’épicier fait face à une inflation plus élevée, à des ruptures d’approvisionnement et à des pénuries de travailleurs.

L’action Kroger a gagné 36 % cette année grâce à l’augmentation des ventes du fournisseur de produits alimentaires et à sa participation à la campagne de vaccination américaine contre le COVID-19.

La société a fourni des millions de vaccins à des personnes dans tout le pays, créant ainsi une clientèle plus fidèle pour ses pharmacies et ses supermarchés. Kroger a réalisé un chiffre d’affaires record de 132,5 milliards de dollars au cours de l’exercice clos le 30 janvier.

3. Snowflake

Le fabricant de logiciels de données en nuage Snowflake (NYSE:) publiera ses résultats du troisième trimestre de l’exercice 2022 le mercredi 1er décembre, après la fermeture du marché. Les analystes attendent un chiffre d’affaires de 305 millions de dollars et une perte de 0,0567 dollar par action.

SNOW Weekly TTM

À la fin du mois d’août, Snowflake a livré et une prévision rose pour le T3, car elle a bénéficié des entreprises qui modernisent leurs applications et réseaux d’entreprise. Les clients cherchent également des moyens de gérer et d’analyser des volumes toujours plus importants d’informations provenant de plusieurs endroits.

Selon un rapport d’UBS AG cité par Bloomberg, Snowflake est moins menacé par Redshift, le produit de Web Services de son rival Amazon (NASDAQ:). Lors de sa journée des analystes en juin, Snowflake a déclaré qu’elle visait un chiffre d’affaires de 10 milliards de dollars pour l’exercice 2029. Les analystes s’attendent à ce que les ventes annuelles dépassent le milliard de dollars au cours de l’année fiscale actuelle, 2022.

L’action SNOW a clôturé vendredi à 362,60 dollars, après sa hausse de 30 % cette année.



Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également