Dans un contexte de taux d’intérêt bas, les dividendes sont importants pour de nombreux investisseurs à long terme. Acheter des actions à dividendes et les réinvestir pour acheter d’autres actions est susceptible d’entraîner une croissance considérable de l’épargne. Les personnes qui approchent de la retraite ont tendance à privilégier les actions dont les dividendes sont fiables dans leurs portefeuilles.

Les sociétés de premier ordre bien établies versent généralement un pourcentage important de leurs bénéfices sous forme de dividendes. Ces sociétés ont tendance à avoir de grandes marges et résistent aux ralentissements économiques.

Les investisseurs les considèrent comme des valeurs défensives. Ainsi, Wall Street réagit généralement de manière positive aux annonces d’augmentations de dividendes par ces sociétés, qui sont généralement parmi les noms les plus connus des entreprises américaines.

Nous avons déjà parlé des fonds négociés en bourse (FNB, ou ETF) offrant des rendements en dividendes juteux (par exemple, ici, ici et ici). L’article d’aujourd’hui prolonge la discussion et présente deux fonds supplémentaires qui pourraient convenir à ceux qui veulent inclure des FNB aux dividendes stables et respectables.

1. ETF iShares Core High Dividend

  • Cours actuel : 98,10
  • Fourchette sur 52 semaines : 76,23 $ – 100,48
  • Rendement des dividendes : 3,60%
  • Ratio des frais : 0,08 % par an

Le iShares Core High Dividend ETF (NYSE 🙂 offre une exposition aux actions américaines à dividendes élevés. Depuis sa création en mars 2021, les actifs sous gestion ont atteint 7,05 milliards de dollars.

ETF HDV

HDV, qui compte 75 positions, suit les performances de l’indice Morningstar Dividend Yield Focus. En termes de secteurs, l’énergie a la plus forte pondération avec 17,98 %. Viennent ensuite les soins de santé (16,15 %) et les biens de consommation de base (15,01 %).

Les dix premiers noms représentent environ 55 % du fonds. En d’autres termes, l’ETF est très investi. Parmi les principaux noms figurent Exxon Mobil Corp (NYSE :), JPMorgan Chase &amp ; Co (NYSE :), Johnson &amp ; Johnson (NYSE :), Verizon Communications Inc (NYSE 🙂 et Chevron Corp (NYSE :).

Depuis le début de l’année, le fonds est en hausse de près de 12 % et a atteint son plus haut niveau historique (ATH) au début du mois de mai. Les ratios P/E et P/B actuels de HDV sont respectivement de 23,44 et 3,28.

Les lecteurs qui cherchent à investir dans des actions à haut rendement devraient garder ce fonds dans leur ligne de mire. Nous aimons beaucoup de ces titres, qui n’ont pas nécessairement participé à certains des rallyes spéculatifs de l’année dernière. Une baisse potentielle vers 95 $ ou même en dessous améliorerait la marge de sécurité du fonds.

2. FNB Invesco S&P 500® à dividendes élevés et à faible volatilité

  • Cours actuel : 45,09
  • Fourchette sur 52 semaines : 31,56 $ – 46,49
  • Rendement des dividendes : 4,19%
  • Ratio des frais : 0,30%.

L’ETF Invesco S&P 500® High Dividend Low Volatility ETF (NYSE 🙂 investit dans des entreprises du à faible volatilité qui offrent également des rendements en dividendes élevés. Idéalement, une faible volatilité signifie une baisse moindre en cas de déclin du marché. Toutefois, il convient de noter qu’au cours des premières semaines de la pandémie en 2020, SPHD a également été assez volatile.

ETF SPHD

SPHD, qui suit l’indice S&P 500 Low Volatility High Dividend, compte 52 positions. Le fonds a commencé à se négocier en octobre 2012, et l’actif net s’élève à 3,14 milliards de dollars. Les services publics ont actuellement la pondération la plus élevée (17,92 %), suivis des biens de consommation de base (15,40 %) et des technologies de l’information, IT, (12,74 %).

Les dix premiers noms représentent près de 30 % du fonds, qui est rééquilibré deux fois par an, en janvier et en juillet. Aucun titre n’a actuellement une pondération supérieure à 3,75 %.

Le service de stockage de documents et de gestion des dossiers Iron Mountain Incorporated (NYSE :), l’opérateur de télécommunications Lumen Technologies Inc (NYSE :), Exxon Mobil, le groupe d’infrastructures énergétiques Kinder Morgan Inc (NYSE 🙂 et Altria Group (NYSE :), l’un des plus grands producteurs de cigarettes et de produits connexes, figurent parmi les principaux noms de la liste.

Depuis le début de l’année, SPHD a enregistré un rendement de près de 20 % et a atteint un sommet record le 10 mai. Étant donné l’ampleur de l’appréciation du fonds au cours des derniers mois, une prise de bénéfices à court terme pourrait être envisagée. Les investisseurs potentiels trouveront une meilleure valeur autour de 42 $ ou moins. Nous apprécions la diversification sectorielle ainsi que le fait que le fonds ne soit pas trop lourd.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également