Inscrivez vous et recevez notre actualité en temps réel.

 

Publié à l’origine sur la Bourse au quotidien.fr

Dans la catégorie des GAFAMs, Gilles Leclerc demande Apple (NASDAQ:). Sous le feu des projecteurs, le géant montre pourtant des signes de faiblesse. Est-ce le début de la fin ?

Comme moi, vous avez peut-être suivi la présentation de la « keynote » d’Apple.

De nombreux commentaires d’analystes ont suivi ces « annonces ». Et globalement, ils restent assez circonspects.

Dans les faits, rien de fondamentalement nouveau n’a été annoncé. Ils restent donc dubitatifs quant à l’effet « whaouuu » que les keynotes de l’entreprise à la pomme suscitent généralement. Les produits présentés ne sont finalement que des mises à jour de produits existants.

Rien de neuf à se mettre sous la dent.

Nous verrons bien si les fans d’Apple arrivent à trouver des raisons (et les moyens) de renouveler leur matériel.

Mais ce qui m’amène à parler d’Apple aujourd’hui est tout autre : sa configuration graphique et technique commence à donner des signaux pas forcément encourageants.

Apple plie !
Expliqué plus simplement, une consolidation du titre est maintenant probable. Rien de bien méchant. Mais le point principal est que si Apple – première capitalisation mondiale et reine absolue des indices – plie, ces indices qui plafonnent déjà depuis des semaines, vont également accuser le coup.

On fait le point sur la configuration en question :

La tendance est haussière comme le montre le canal vert. Pourtant Apple vient de se heurter à un faisceau de deux résistances obliques (O1 et O2 sur le graphe). Elles se regroupent sur les mêmes niveaux, avec le même timing (pastille jaune).

Dans le même temps, une divergence baissière de l’indicateur de tendance MACD vient de s’activer comme l’indiquent les flèches bleues positionnées sur le cours de l’action et sur l’indicateur MACD.

Une simple divergence baissière – qui s’active dans un canal de tendance haussier – n’est que rarement prétexte à un retournement de tendance. Par contre, une consolidation à l’intérieur de ce canal devient d’autant plus probable que l’analyse technique et graphique recoupent leurs signaux.

Idéalement, une correction de l’ordre de 5/7% ramènerait Apple sur une zone de support se situant vers 140 €/142 € ce qui correspond au passage du support du canal haussier, lui-même renforcé par la moyenne mobile 100 périodes (MM100 en bleu pointillés).

Le terme « idéalement » est particulièrement choisi. En effet, si le marché ramène Apple sur ces supports, nous aurons alors sans doute un point d’entrée pour reprendre une position à la hausse en visant la résistance des 165 $ (calculée par projection des reports d’amplitude et qui correspondrait à un objectif de 100% de la vague de hausse débutée au printemps 2020).

Accessoirement, les 165 $ sont aussi l’objectif de cours moyen qui ressort du consensus des (nombreux) analystes fondamentaux qui suivent le tir.

Patience !





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également