© Reuters. La Biélorussie a transféré l’opposant politique Roman Protassevitch, arrêté en mai après l’atterrissage forcé d’un avion Ryanair à Minsk, d’un centre de détention à une résidence surveillée, a rapporté vendredi l’antenne russe de la BBC. /Pho

MOSCOU (Reuters) – La Biélorussie a transféré l’opposant politique Roman Protassevitch, arrêté en mai après l’atterrissage forcé d’un avion Ryanair (LON 🙂 à Minsk, d’un centre de détention à une résidence surveillée, a rapporté vendredi l’antenne russe de la BBC.

Son père, Dmitri Protassevitch, a déclaré à la BBC que son fils se trouvait désormais dans un appartement loué à Minsk, mais que les autorités ne fournissaient toujours aucune information à sa famille.

Sa petite amie, la citoyenne russe Sofia Sapega, a également été transférée dans un appartement loué, où elle vit seule, a déclaré son beau-père à la BBC.

Le ministère de l’Intérieur biélorusse et une commission d’enquête n’ont pas pu être joints immédiatement pour commenter ces informations.

L’ambassade de Russie à Minsk a confirmé que Sofia Sapega avait été placée en résidence surveillée, a rapporté l’agence de presse TASS.

L’interception et l’atterrissage forcé de l’avion de Ryanair reliant Athènes à Vilnius le 23 mai a suscité l’indignation de la communauté internationale. Cette semaine, les pays occidentaux, qui avaient qualifié cette manœuvre d’acte de piraterie, ont imposé une série de nouvelles sanctions à la Biélorussie.

Le président bélarusse, Alexandre Loukachenko, qui a dû faire face à des mois de manifestations antigouvernementales l’année dernière après sa réélection contestée lors d’un vote qualifié par ses détracteurs de truqué, a déclaré que l’interception était justifiée pour prévenir une rébellion dans le pays.

“Il est difficile pour moi de commenter les actions des autorités, quels sont leurs objectifs”, a déclaré le père de Roman Protassevitch, cité par la BBC. “Ils (Protassevitch et sa petite amie) sont toujours sous le contrôle total des autorités, personne n’a abandonné les charges”.

“Ils ne nous disent rien sur l’état de Roman, sur son statut, c’est tout simplement une plaisanterie.”

(Reportage Anton Kolodyazhnyy à Moscou et Pavel Polityuk à Kiev, rédigé par Alexander Marrow, version française Hayat Gazzane)

Responsabilité : Fusion Media souhaite vous rappeler que les données contenues dans ce site ne sont pas nécessairement en temps réel ni exactes. Tous les prix des CFD (actions, indices, contrats à terme) et des devises ne sont pas fournis par les bourses, mais plutôt par les teneurs de marché. Les prix peuvent donc ne pas être exacts et différer du prix réel du marché, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et ne conviennent pas à des fins de négociation. Par conséquent, Fusion Media n’assume aucune responsabilité pour les pertes commerciales que vous pourriez subir suite à l’utilisation de ces données.

Fusion Media ou toute personne impliquée dans Fusion Media n’acceptera aucune responsabilité pour les pertes ou les dommages résultant de la confiance accordée aux informations, y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente contenus dans ce site Web. Veuillez être pleinement informé des risques et des coûts associés à la négociation sur les marchés financiers, car il s’agit de l’une des formes d’investissement les plus risquées qui soient.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également