© Reuters. L’Assemblée générale des Nations unies a demandé vendredi l’arrêt des livraisons d’armes à la Birmanie et a exhorté l’armée à respecter les résultats des élections de novembre et à libérer les détenus politiques, dont la dirigeante Aung San

par Michelle Nichols

NEW YORK (Reuters) – L’Assemblée générale des Nations unies a demandé vendredi l’arrêt des livraisons d’armes à la Birmanie et a exhorté l’armée à respecter les résultats des élections de novembre et à libérer les détenus politiques, dont la dirigeante Aung San Suu Kyi.

L’Assemblée générale a adopté une résolution avec le soutien de 119 pays, plusieurs mois après que les militaires ont renversé le gouvernement élu d’Aung San Suu Kyi lors d’un coup d’Etat le 1er février. La Biélorussie a demandé que le texte soit soumis au vote et a été le seul pays à s’y opposer, tandis que 36 pays se sont abstenus, dont la Chine et la Russie.

Les 37 autres membres de l’Assemblée générale n’ont pas voté.

L’ambassadeur de l’Union européenne auprès des Nations unies, Olof Skoog, a dit que la résolution de l’Onu “envoie un message fort et puissant”.

“Elle rend illégitime la junte militaire, condamne ses abus et sa violence contre son propre peuple et démontre son isolement aux yeux du monde”, a-t-il déclaré.

Le secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres, avait poussé l’Assemblée générale à agir, plus tôt vendredi, déclarant aux journalistes : “Nous ne pouvons pas vivre dans un monde où les coups d’Etat militaires deviennent la norme. C’est totalement inacceptable”.

L’armée a invoqué le refus du gouvernement de s’attaquer à ce qu’elle considère comme une fraude lors de l’élection de novembre pour justifier le coup d’Etat. Les observateurs internationaux ont déclaré que le scrutin était équitable.

Les résolutions de l’Assemblée générale ne sont pas juridiquement contraignantes mais ont un poids politique. Contrairement au Conseil de sécurité, composé de 15 membres, aucun pays ne dispose d’un droit de veto à l’Assemblée générale.

(version française Camille Raynaud)

Responsabilité : Fusion Media souhaite vous rappeler que les données contenues dans ce site ne sont pas nécessairement en temps réel ni exactes. Tous les prix des CFD (actions, indices, contrats à terme) et des devises ne sont pas fournis par les bourses, mais plutôt par les teneurs de marché. Les prix peuvent donc ne pas être exacts et différer du prix réel du marché, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et ne conviennent pas à des fins de négociation. Par conséquent, Fusion Media n’assume aucune responsabilité pour les pertes commerciales que vous pourriez subir suite à l’utilisation de ces données.

Fusion Media ou toute personne impliquée dans Fusion Media n’acceptera aucune responsabilité pour les pertes ou dommages résultant de la confiance accordée aux informations, y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat/de vente contenus dans ce site Web. Veuillez être pleinement informé des risques et des coûts associés à la négociation sur les marchés financiers, car il s’agit de l’une des formes d’investissement les plus risquées qui soient.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également