Inscrivez vous et recevez notre actualité en temps réel.

 

La tendance haussière des marchés boursiers est de retour, aidée par les perspectives des investisseurs après Jackson Hole, selon lesquelles la banque centrale américaine n’est pas pressée de relever les taux d’intérêt alors qu’elle commence à réduire une partie de la stimulation monétaire qu’elle a fournie.

Le s’est renforcé la semaine dernière, atteignant de nouveaux sommets vendredi, après que le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a déclaré que la banque centrale pourrait commencer à réduire son programme d’achat d’obligations cette année, une première étape vers l’annulation des mesures exceptionnelles, introduites l’année dernière pour contrer la récession causée par la pandémie.

Il a également déclaré, lors d’un discours prononcé au symposium annuel de la Fed de Kansas City, que la réduction progressive du programme d’achat d’obligations ne signifie pas que la Fed passera automatiquement à la hausse des taux d’intérêt.

Dans ce contexte de regain d’optimisme économique, voici trois valeurs technologiques que nous suivrons de près au cours de la semaine à venir :

1. Zoom Video

Zoom Video Communications Inc (NASDAQ:) publiera les résultats du deuxième trimestre de son exercice 2022 après la fermeture du marché le lundi 30 août. Les analystes prévoient un bénéfice de 1,16 $ par action sur un chiffre d’affaires de 991,21 millions de dollars.

Le leader des plates-formes de communication vidéo a connu une excellente année pendant la pandémie, lorsque les besoins de rester à la maison et les tendances de travail à distance ont fait grimper ses ventes de manière significative. Les ventes et les bénéfices ont régulièrement dépassé les estimations chaque trimestre, et la société n’a cessé de relever ses prévisions.

En juin, Zoom a prévu des ventes pour le dernier trimestre qui ont dépassé les estimations des analystes, signalant la capacité de la société à conserver et à ajouter des clients importants même si la demande intense créée par la pandémie diminue.

Les actions de la société basée à San Jose, en Californie, après avoir gagné près de 400 % l’année dernière, ont marqué une pause cette année. S’échangeant à 340,81 $ à la clôture de vendredi, elles ont peu changé pour l’année.

2. Broadcom

Le dernier grand fabricant de puces à publier ses résultats cette saison est Broadcom Inc (NASDAQ:). La société publiera ses résultats du troisième trimestre de l’exercice 2021 après la fermeture du marché le jeudi 2 septembre. Les analystes s’attendent à un bénéfice de 6,88 dollars par action pour un chiffre d’affaires prévu de 6,76 milliards de dollars.

AVGO Weekly TTM

Lors de la publication des derniers résultats de la société, les investisseurs seront impatients de savoir si la stratégie actuelle de Broadcom, menée par le PDG Hock Tan, qui consiste à se développer par le biais d’acquisitions et à acheter des actifs logiciels en difficulté, porte ses fruits.

Broadcom est l’un des plus grands fabricants de puces au monde, dont les activités s’étendent des pièces pour smartphones aux composants clés des équipements de réseau, en passant par les semi-conducteurs qui font fonctionner les équipements Wi-Fi domestiques et les décodeurs.

En juin, la société a annoncé des prévisions de ventes trimestrielles optimistes, stimulées par la demande de puces utilisées dans les centres de données et d’équipements nécessaires à l’amélioration des vitesses d’accès à Internet des particuliers. L’action Broadcom, qui a clôturé à 495,94 dollars vendredi, a gagné environ 11 % cette année et environ 44 % au cours des 12 derniers mois.

3. DocuSign

La société de signature électronique DocuSign Inc (NASDAQ:) est un autre pilier du secteur technologique qui publie ses résultats trimestriels après la clôture du marché jeudi. Les analystes prévoient un bénéfice de 0,40 $ par action sur un chiffre d’affaires de 488,71 millions de dollars.

DOCU Weekly TTM

L’entreprise de logiciels d’application basée à San Francisco a connu une croissance explosive pour ses services numériques, car le passage au travail à distance et la distanciation sociale ont incité les entreprises à rechercher des signatures numériques et à gérer leurs contrats par voie électronique.

Ces tendances ont contribué à faire de DocuSign l’une des plus grandes réussites de Wall Street en 2020 après l’envolée de ses actions, derrière Zoom Video et le fabricant de vaccins Moderna Inc (NASDAQ:).

Selon le PDG de la société, Dan Springer, DocuSign n’en est encore qu’au début de sa croissance, sur un marché qui, selon lui, représente 50 milliards de dollars. L’action DocuSign a clôturé vendredi à 300,76 dollars, après avoir bondi de 35 % cette année.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également