Publié à l’origine sur la Bourse au quotidien.fr

Le a pris le large ces dernières semaines, battant record sur record à chaque étape de sa traversée. Mais voilà que la Bourse de Paris va devoir affronter la tempête des 6 600 points, son plus haut historique depuis 2000. Le point avec Gilles Leclerc.

Même constat que la semaine dernière, le CAC40 continue de progresser , laborieusement vers l’objectif des 6 600 points.

Il est par contre apparu entre temps que le canal haussier de court terme (le vert sur le graphique ci-après), le même qui ” porte ” le CAC40 depuis la cassure des 6 400 points (la ligne verticale bleue pointillée montre son timing) est une tendance en ligne de type algorithmique.

Il s’agit d’un mouvement qui progresse sans aucune volatilité – le canal est très étroit -, dans lequel aucune nouvelle ou statistique d’ordre ” fondamental ” ne semble avoir d’impact.

C’est d’l’algo, coco !
Concrètement, on remarque ici que l’angle de progression du canal de court terme (vert) et le grand canal bleu ont le même angle de progression : 30° comme indiqué sur le graphique.

Le tout dans des volumes d’échange extrêmement faibles, avec même l’apparition d’une phase de distribution dont je vous parlais la semaine dernière – et qui continue de se confirmer cette semaine.

Une rotation baissière est une phase de distribution pendant laquelle les cours continuent de progresser, mais où les volumes d’échange constatés sur les bougies baissières est bien supérieur aux volumes d’échange des bougies haussières.

In fine, on assiste à la mise en place d’un flux vendeur (avec généralement de gros volumes lors du fixing) comme le montre l’indicateur On Balance Volume (OBV).

Bref, le navire continue sa route plein nord avec la barre à 30°… L’objectif des 6 600 points est maintenu.

Ça risque de tanguer à partir des 6 600 points
Mais attention ! Le CAC40 entre maintenant dans une zone de turbulences que nous avons évoqué ces dernières semaines : la zone des 6 600 points. Si cette dernière reste notre objectif de court terme, elle risque d’être un cap difficile à passer.

Deux résistances viennent se conjuguer dans la zone des 6 600 points : la résistance oblique (en rouge) du grand canal haussier de long terme et le ” top ” de l’année 2000 (pastille orange).

On remarquera que le CAC40 est monté à plus de 6 600 points (6 940 au plus haut). Mais qu’à chaque fois que les acheteurs ont essayé de passer les 6 600 points, ils se sont fait violemment rabattre sous les 6 600 points (voir zoom avec les mèches hautes en question et la flèche bleue qui passe par 6 600 points justement).

On relativise la chose en constatant que la phase de rotation baissière pendant laquelle le CAC40 a essayé de passer les 6 600 points, a duré 4 mois (4 bougies mensuelles) ! Mais si la volatilité se remet à monter… il va falloir faire extrêmement attention pour la suite des évènements.

Bref, CAC40 haussier à court terme, Iceberg en approche dans la zone des 6 600 points.

Personnellement, je commence à serrer les stops et à vérifier l’état de fonctionnement des canaux de sauvetage (les BX4) au cas où une voie d’eau se manifesterait dans les jours à venir.

On en reparle la semaine prochaine avec, sans doute, de nouveaux éléments.

Bon, week-end,

Gilles,





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également