Publié à l’origine sur la Bourse au quotidien.fr

Le s’est de nouveau heurté cette semaine, à deux reprises, à la « barre » des 6 400 points. Le basculement de l’indice en phase « range » s’est confirmé et, en matière de trading, le jeu n’en vaut toujours pas la chandelle, estime Gilles Leclerc dans cette analyse.

Fil rouge : il y a deux semaines jours pour jour, le CAC40 poursuivait sa progression dans son canal de long terme, en bleu sur le graphique ci-après. Je m’attendais néanmoins à une fin imminente de la tendance haussière, à laquelle s’est bel et bien substitué un basculement en mode « range », autrement dit une dérive latérale de l’indice.

Vendredi dernier, nous avons ensuite pu constater la sortie effective de cette tendance, avec la validation d’une grosse résistance, mais aussi des incertitudes quant au support. « On se dirige effectivement vers une dérive latérale du CAC40 entre support et résistance, laquelle se situe dans la zone des 6 400 points et correspond au niveau du dernier décrochage de l’indice. Le support devrait pour sa part se situer autour des 6 150 points », vous expliquais-je lors de notre dernier pointage.

Cette semaine, les choses se sont précisées, ou plutôt confirmées, aussi n’y aura-t-il aucun changement dans l’analyse. Autant vous le dire tout de suite !

La résistance… fait de la résistance
Concrètement, la résistance des 6 400 points a été « frappée » à deux reprises, comme illustré par les deux grosses flèches oranges, pour autant d’échecs. La résistance fait de la résistance et il en est de même pour le support, confirmé lui aussi.

CAC40 : Patience !

CAC40 : Patience !

Jamais deux sans trois ? Toujours est-il qu’en cette fin de semaine, le CAC40 lorgne une nouvelle fois la résistance du « range ». Pour le coup, il est désormais possible qu’elle soit légèrement débordée et que l’indice de référence vienne chercher la zone des 6 450 points. Ce faisant, il réaliserait un pull back sur la conjonction de l’ancien support – devenu résistance – du canal haussier ET de la résistance du canal intermédiaire (le vert).

Ce scénario est mis en évidence par la pastille bleue et le zoom sur ce mouvement, que vous pourrez mieux distinguer dans le petit encart placé à cet effet en bas à droit du graphique.

En tout état de cause, au risque de me répéter, tant que le CAC40 ne sera pas sorti de sa dérive latérale, dont le « range » est par ailleurs limité (moins de 4%, encore et toujours), les « swing traders » et investisseurs auront tout intérêt à patienter en attendant que la situation se décante.

Bon week-end,

Gilles

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également