Inscrivez vous et recevez notre actualité en temps réel.

 

Publié à l’origine sur la Bourse au quotidien.fr

Gilles Leclerc revient pour son point hebdomadaire du . A l’occasion de la journée des trois sorcières, notre expert a jugé bon de revenir sur les comportements qu’une telle journée induit sur les marchés. Attention aux algorithmes !

C’est à une analyse un peu particulière que je vous partage aujourd’hui.

En réalité, il s’agit plutôt d’une observation de l’activité algorithmique qui a réussi à propulser le CAC40 sur les niveaux actuels.

Les médias ont abondamment commenté cette progression du CAC40 qui a développé « une séquence haussière jamais vue depuis plus d’une vingtaine d’années ».

Par contre, il est un fait qui, à ma connaissance, n’a pas été relaté ni mentionné. Cette hausse est parfaitement paramétrée, à tel point que l’évidence montre que cette progression s’est faite sous contrôle algorithmique.

Je vous laisse vous faire votre propre opinion, tout en sachant que sur les marchés « futures » notamment, les algos sont à l’origine de la très grande majorité des ordres qui y sont passés.

Je vous commente en deux mots le graphe ci-dessous :

Une journée où tout se joue…
La tendance de fond du CAC40 est toujours haussière – elle évolue dans le canal bleu.

Mais ce qui nous intéresse ici, ce sont les lignes de tendance (les tendances algorithmiques) des deux canaux de progression jaunes. Ils ont le même degré de progression, soit une pente de 60°, la même amplitude de largeur des canaux… Ils ont la même longueur.

Bref, la première vague de hausse algorithmique débute sur le support (vert pointillé) d’un canal probablement en formation. Et vient s’échouer sur sa résistance (en rouge pointillé). Le second canal fait exactement de même : il s’appuie sur le support pour démarrer en flèche. Et, jusqu’à ce matin, arriver sur la résistance.

Si vous nous suivez régulièrement, nous avons maintes fois dépisté ce genre de comportement qui apparaît d’autant plus clairement que les volumes d’échanges sont faibles. Moins les carnets d’ordre sont fournis, plus il est facile de faire décaler les prix.

Et comme à chaque fois, face à une tendance en ligne aussi active, la seule chose à faire est de l’accompagner.

Une tendance algorithmique, c’est comme un rouleau compresseur qui écrase tout sur son passage. Aucune nouvelle fondamentale ou autre statistique ne peut enrayer sa progression.

Au niveau « analyse », comme il n’y a aucun retracement, aucune consolidation et que la volatilité à l’intérieur de ce canal (sa largeur) est extrêmement faible. Les indicateurs bornés et autres oscillateurs techniques sont saturés : ne les utilisez pas !

Seuls des indicateurs non bornés (comme la MACD) peuvent encore être utiles. D’ailleurs, alors que le CAC40 teste le haut de son canal tentatif, la vague d’impulsion MACD arrive elle aussi sur son niveau de résistance d’impulsions. Le signal de retournement n’est pas (encore ?) validé. Toutefois, elle indique quand même une perte de puissance.

Aujourd’hui se tiendra la journée dite des trois sorcières, c’est-à-dire le roulement des positions sur les marchés futures, options et autres contrats à terme.

Ce sont souvent au lendemain de ces journées que les grosses mains réajustent leurs stratégies et que le marché change de comportement. Pour le moment le TVG de la hausse est encore lancé à pleine vitesse.

CQFD.

Bon week-end,

Gilles





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également