© Reuters. La crise sanitaire a fortement dégradé les finances du système de retraite, amenant le retour à l’équilibre au milieu des années 2030 dans le meilleur des scénarios, selon le rapport annuel du Conseil d’orientation sur les retraites (COR) remis aux

PARIS (Reuters) – La crise sanitaire a fortement dégradé les finances du système de retraite, amenant le retour à l’équilibre au milieu des années 2030 dans le meilleur des scénarios, selon le rapport annuel du Conseil d’orientation sur les retraites (COR) remis aux partenaires sociaux.

Ces projections tombent alors qu’Emmanuel Macron a entrouvert la porte jeudi à la mise en place d’une réforme paramétrique pour améliorer les finances du régime avant la fin du quinquennat, une perspective qui a entraîné une levée de boucliers de la part des syndicats.

Le solde du régime des retraites qui se trouvait quasiment à l’équilibre en 2019 s’est ainsi détérioré dans la dernière année, affichant un déficit de 18 milliards d’euros en 2020, soit 0,8% du PIB. Ce besoin de financement était d’un milliard d’euros en 2019, avant l’apparition de la crise sanitaire.

En tenant compte du transfert exceptionnel de cinq milliards d’euros du Fonds de réserve des retraites (FRR), le déficit s’est réduit à 13 milliards, soit 0,6 % du PIB.

Cette détérioration s’explique par une forte contraction des ressources liées au recul des cotisations pendant la crise. Cette baisse n’a pas été compensée par la diminution des dépenses liée à la surmortalité des retraités enregistrée jusqu’à présent.

Les projections sont néanmoins plus optimistes que celles de novembre 2020, qui prévoyaient un déficit de 23,5 milliards d’euros, avec la prise en compte de la surmortalité en fin d’année 2020 et en raison d’une contraction moins forte qu’anticipée de l’activité.

Avec ces résultats, le retour à l’équilibre est envisagé pour le milieu des années 2030, selon les meilleurs scénarios de croissance. La trajectoire reste néanmoins “maîtrisée”, dit le COR. Le solde varierait entre +2,1% et -0,7% du PIB en 2070 selon les scénarios retenus.

(Caroline Pailliez, édité par Blandine Hénault)

Responsabilité : Fusion Media souhaite vous rappeler que les données contenues dans ce site ne sont pas nécessairement en temps réel ni exactes. Tous les prix des CFD (actions, indices, contrats à terme) et des devises ne sont pas fournis par les bourses, mais plutôt par les teneurs de marché. Les prix peuvent donc ne pas être exacts et différer du prix réel du marché, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et ne conviennent pas à des fins de négociation. Par conséquent, Fusion Media n’assume aucune responsabilité pour les pertes commerciales que vous pourriez subir suite à l’utilisation de ces données.

Fusion Media ou toute personne impliquée dans Fusion Media n’acceptera aucune responsabilité pour les pertes ou les dommages résultant de la confiance accordée aux informations, y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente contenus dans ce site Web. Veuillez être pleinement informé des risques et des coûts associés à la négociation sur les marchés financiers, car il s’agit de l’une des formes d’investissement les plus risquées qui soient.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également