Inscrivez vous et recevez notre actualité en temps réel.

 

Les investisseurs à la recherche d’un rendement en dividendes plus élevé ne devraient pas ignorer Chevron Corp (NYSE:). Après que le colosse du et du gaz ait subi un coup financier sévère pendant la pandémie, alors que la demande de brut s’est effondrée, le géant américain de l’énergie se remet sur les rails et rend davantage de liquidités aux investisseurs.

Dans sa dernière mise à jour, la société californienne intégrée dans les secteurs de l’énergie, de la chimie et du pétrole a déclaré qu’elle relançait son programme de rachat d’actions à partir de ce trimestre, avec pour objectif de restituer entre 2 et 3 milliards de dollars par an aux investisseurs. Le programme de rachat de Chevron vient s’ajouter à une augmentation du dividende plus tôt cette année, lorsque la société est devenue la seule super-major pétrolière occidentale à porter le paiement au-dessus des niveaux pré-pandémiques.

Chevron Weekly Chart.

Avec cette augmentation, Chevron verse désormais un dividende trimestriel de 1,34 dollar par action, ce qui, au cours actuel de 97,84 dollars à la clôture de mardi, se traduit par un rendement annuel de 5,5 %. Mais avant de prendre position sur l’action CVX, il est important d’analyser si ce dividende et ce plan de rachat d’actions sont durables, surtout lorsque les marchés pétroliers restent volatils dans le contexte de la hausse mondiale de la variante Delta.

Du point de vue de la direction, la société est désormais en bien meilleure position pour maintenir son programme de retour sur investissement. Après avoir réalisé au deuxième trimestre le plus gros bénéfice depuis la période pré-pandémique, Chevron maintient son contrôle sur les dépenses, les dépenses d’investissement depuis le début de l’année ayant baissé de 32 % par rapport à l’année précédente.

Un ratio d’endettement bas qui sécurise le dividende

Autre atout qui différencie Chevron de ses rivaux : la société est entrée dans la pandémie dans une position financière plus solide, avec un faible taux d’endettement, ce qui suggère qu’elle devra consacrer moins de liquidités au service de sa dette. À 22,4 %, Chevron a le taux d’endettement le plus faible parmi ses pairs du secteur pétrolier, dont Exxon Mobil Corp (NYSE:) et BP PLC (LON:).

Le directeur financier Pierre Breber a déclaré à Bloomberg le mois dernier que les rachats seront maintenus même pendant les périodes de baisse des prix du pétrole.

“J’ai été clair lors de la conférence téléphonique sur les résultats du dernier trimestre : nous commencerions un rachat lorsque nous serions sûrs de pouvoir le maintenir sur l’ensemble du cycle. Nous voudrions le maintenir pendant plusieurs années.”

La majorité des analystes semblent être d’accord avec la vision de la direction de Chevron sur les perspectives d’avenir de la société. Selon l’objectif de cours consensuel de 29 analystes interrogés par Investing.com, l’action CVX présente un potentiel de hausse de 26 % au cours des 12 prochains mois par rapport à son niveau actuel.

Graphique : Investing.com

Selon BMO Capital Markets, l’action Chevron est sous-évaluée, étant donné la capacité de la société à générer des flux de trésorerie importants au cours des 18 prochains mois. Dans une note récente adressée aux clients, la banque a déclaré :

“Nous prévoyons que Chevron réalisera en 2021 et 2022 des [flux de trésorerie d’exploitation] de 27,1 milliards et 33,5 milliards de dollars, ce qui équivaut à des [flux de trésorerie disponibles] de 17,9 milliards et 22,6 milliards de dollars. …Au cours des six derniers mois, l’action Chevron a pris du retard par rapport à d’autres producteurs en amont, malgré un effet de levier similaire sur les flux de trésorerie grâce à la hausse des prix du pétrole.”

Chevron a déclaré en mars qu’il devrait générer 25 milliards de dollars de trésorerie disponible en plus de son dividende jusqu’en 2025 si le reste à 60 dollars. Pour le règlement d’octobre, le Brent s’est négocié à 70,64 dollars mardi. BMO a fixé un objectif de cours de 123 dollars par action pour Chevron. Cela représente une hausse d’environ 26 % par rapport au cours de clôture de mardi.

Conclusion : Faut-il acheter l’action Chevron pour son dividende ?

Parmi les grands producteurs de pétrole, Chevron est en bonne position pour rendre davantage de liquidités aux investisseurs après une année de restrictions budgétaires et de gestion du ralentissement dû à la pandémie. Cette perspective haussière rend son action attrayante pour les investisseurs qui cherchent à générer des revenus passifs grâce aux dividendes.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également