Ces derniers jours ont été difficiles pour les investisseurs boursiers. La prise de bénéfices sur l’ensemble des principaux indices a entraîné une pression accrue sur de nombreuses actions, en particulier les actions technologiques, et une fois de plus, Wall Street a accordé une attention accrue à l’, l’indice de référence de la volatilité du marché boursier américain.

Les investisseurs appellent également le VIX “l’indice de la peur”. Il oscille actuellement autour de 22, alors qu’au début de la pandémie de coronavirus, il dépassait largement 80.

Pour les investisseurs particuliers, une volatilité accrue est généralement déconcertante. Cependant, la diversification d’un portefeuille à long terme permet de gérer plus facilement le risque lorsqu’il se présente.

Aujourd’hui, nous discutons de deux fonds négociés en bourse (FNB) qui pourraient convenir aux lecteurs désireux de diversifier leurs portefeuilles dans les semaines à venir.

1. iShares MSCI USA Min Vol Factor ETF

  • Cours actuel : 72,32$
  • Fourchette sur 52 semaines : 56,31 $ – 73,61
  • Rendement du dividende : 1,69%
  • Ratio des frais : 0,15 % par an

Le iShares MSCI USA Min Vol Factor ETF (NYSE:) investit dans des actions américaines censées être moins volatiles que le marché en général. Depuis sa création en octobre 2011, l’actif net a atteint 29,1 milliards de dollars.

ETF USMV

ETF USMV

USMV, qui compte 185 positions, suit les performances de l’indice MSCI USA Minimum Volatility (USD). Les 10 premières entreprises représentent environ 16 % du fonds. Aucune des positions ne représente plus de 1,65% du portefeuille total, ce qui signifie que la performance d’une entreprise n’a pas la capacité de faire bouger le fonds à elle seule.

En termes de répartition sectorielle, les technologies de l’information ont la part la plus importante (23,10 %), suivies par les soins de santé (18,65 %), les biens de consommation de base (10,74 %), les services financiers (9,36 %) et les communications (9,19 %). Parmi les principales valeurs figurent Waste Management Inc (NYSE:), Microsoft Corporation (NASDAQ:), Johnson & Johnson (NYSE:), Accenture plc (NYSE:), Newmont Goldcorp Corp (NYSE:) et McDonald’s Corporation (NYSE:).

Depuis le début de l’année, l’ETF est en hausse de 7 % et a atteint un niveau record ces derniers jours. Les ratios P/E et P/B de suivi sont respectivement de 28,45 et 4,54. En cas de nouvelles baisses sur les marchés plus larges, plusieurs des noms du fonds pourraient également être mis sous pression. Cependant, nous aimons la diversité de l’USMV et nous envisagerions d’acheter les baisses du fonds.

Les investisseurs doivent également noter que le bêta du fonds, qui indique la sensibilité de son prix à un changement sur le marché, est de 0,75. Le bêta du marché plus large, tel que l’indice , est de 1. Ainsi, USMV devrait réaliser un rendement égal à 75 % de celui du marché global. En revanche, une action dont le bêta est de 1,25 évoluera 25 % de plus que le marché global.

Un fonds à faible bêta présente généralement moins de risques mais des rendements inférieurs. Les analystes et les spécialistes débattent de la meilleure utilisation du bêta. Après tout, il ne fournit aucune information sur les titres détenus par le fonds.

Cependant, de nombreux acteurs du marché considèrent le bêta comme un indicateur de la volatilité à court terme. La plupart des actions technologiques et à forte croissance, qui ont été les chouchous de Wall Street au cours des 12 derniers mois, ont un bêta élevé. Ce sont aussi celles qui ont le plus chuté cette semaine.

2. Portefeuille SPDR ETF S&P 500 High Dividend

  • Cours actuel : 41,23$
  • Fourchette sur 52 semaines : 24,31 $ – 42,41
  • Rendement des dividendes : 5,42%
  • Ratio des frais : 0,07 % par an

Le SPDR® Portfolio S&P 500 High Dividend ETF (NYSE:) investit dans des actions qui procurent un niveau élevé de revenus de dividendes et présentent un potentiel d’appréciation du capital. Le fonds a commencé à se négocier en octobre 2015, et son actif net s’élève à 2,7 milliards de dollars. Dit autrement, dans l’environnement actuel de taux bas, les chercheurs de revenus passifs ont placé des capitaux dans l’ETF.

ETF SPYD

ETF SPYD

SPYD, qui compte 78 positions, suit l’indice S&P 500 High Dividend, qui sert de référence aux personnes à la recherche de dividendes. Il mesure la performance des 80 premières actions à dividendes élevés du S&P 500, sur la base du rendement des dividendes.

Les 10 premières sociétés représentent moins de 15 % du fonds, et aucune société n’a une pondération supérieure à 1,6 %. En termes de répartition sectorielle, le secteur financier (24,09 %) occupe la première place. Viennent ensuite l’immobilier (18,17 %), l’énergie (14,31 %), les services publics (12,92 %) et les technologies de l’information (6,50 %).

La société de stockage de données Seagate Technology PLC (NASDAQ:), le groupe de vêtements de sport Hanesbrands Inc (NYSE:), la société de placement immobilier Regency Centers Corporation (NASDAQ:) et le groupe de stockage de données et d’enregistrements Iron Mountain (NYSE:) sont les principaux noms de l’ETF.

Depuis le début de l’année, SYD a enregistré une performance de plus de 27 %. Les ratios P/E et P/B de 15,70 % et 1,83 % ainsi que le rendement du dividende actuel suggèrent que le fonds est susceptible d’atteindre de nouveaux sommets dans les semaines à venir.

Les investisseurs chevronnés conviendront que de nombreux acteurs du marché n’ont pas tendance à vendre des actions à dividende dans la panique, même lorsque les marchés sont sous pression.

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également