© Reuters. Les principales Bourses européennes sont de nouveau attendues en hausse lundi à l’ouverture. Les contrats à terme signalent une hausse de 0,12% pour le Dax à Francfort et de 0,21% pour le FTSE à Londres. Les premières indications disponibles donnent

par Blandine Henault

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes sont de nouveau attendues en hausse lundi à l’ouverture, l’appétit pour le risque continuant de dominer les marchés d’actions à la veille du début de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale.

Les contrats à terme signalent une hausse de 0,17% pour le parisien, de 0,11% pour le à Francfort, de 0,14% pour le à Londres et de 0,19% pour l’.

En dépit de l’annonce d’une accélération de l’inflation aux Etats-Unis, les investisseurs ont pris le parti de croire que cette hausse des prix sera, comme le pense la Réserve fédérale, transitoire et donc pas de nature à modifier la politique monétaire accommodante de la banque centrale.

Ces craintes sur l’inflation mises de côté, les opérateurs de marché peuvent se concentrer sur les perspectives de rebond économique, très favorables aux marchés d’actions.

Vendredi, l’indice mondial MSCI “all-country”, le et le STOXX 600 ont tous trois fini sur des records.

L’attention se tournera mercredi du côté de la Fed qui clôturera sa réunion de deux jours de politique monétaire.

“Il n’y aura probablement pas de surprise de la part de la Fed cette semaine”, a déclaré Norihiro Fujito, responsable de la stratégie d’investissement chez Mitsubishi UFJ. “Mais à plus long terme, il y a un risque évident que les mesures de relance de la Fed deviennent excessives.”

A WALL STREET

Les contrats à terme sur les grands indices américains signalent pour l’heure une ouverture légèrement positive après déjà une séance de hausse vendredi.

L’indice a grappillé 0,04%, à 34.479,6 points, le S&P-500 a pris 0,19%, à 4.247,44 points, et le a avancé de son côté de 0,35% à 14.069,42 points.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a progressé de 0,74% dans la foulée de la clôture positive vendredi de Wall Street.

Les marchés de Chine continentale et de Hong Kong sont fermés.

TAUX

Le rendement des Treasuries à dix ans est stable à 1,4585%, après avoir touché vendredi un creux depuis début mars, à 1,428%.

En Europe, le rendement du Bund allemand de même échéance évolue peu aussi, à -0,274%.

CHANGEMENTS

Le dollar est peu changé face à un panier de devises de référence, après avoir enregistré son plus fort gain hebdomadaire en plus d’un mois, les cambistes restant dans l’attente des annonces de politique monétaire de la Fed.

L’euro recule légèrement à 1,2095 dollar, non loin de son creux d’un mois touché vendredi à 1,2091.

Même atonie sur la livre sterling avant les annonces prévues ce lundi du Premier ministre Boris Johnson concernant la poursuite du plan de déconfinement du pays.

PÉTROLE

Les cours du brut progressent légèrement et se maintiennent proches de plus hauts atteints vendredi, toujours soutenus par les perspectives de reprise de la demande.

Le baril de avance de 0,5% à 73,05 dollars, après avoir touché plus tôt en séance un plus haut depuis mai 2019 à 73,16 dollars.

Le baril de (WTI) progresse de 0,47% à 71,24 dollars après un pic à 71,34 dollars, un plus haut depuis octobre 2018.

(avec Hideyuki Sano, édité par Bertrand Boucey)





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également