Inscrivez vous et recevez notre actualité en temps réel.

 

Publié à l’origine sur la Bourse au quotidien.fr

Pour débuter une semaine incertaine avec un à 7 000 points, rien de mieux que de repartir sur des valeurs sûres telles que Véolia. Gilles Leclerc passe à l’analyse.

Afin de reprendre le suivi de Véolia, voici le résumé des épisodes précédents :

Fin août (cf. pastille jaune), j’attirais votre attention sur une conjonction de résistances dans la zone des 28/30 €. J’évoquais alors un risque de consolidation et terminais mon analyse ainsi : « le premier support intéressant pour repasser éventuellement à la hausse se situe vers 26 € (rectangle horizontal bleu). »

Mi-octobre (flèche verte), Veolia (PA:) revient sur les 26 €, nouveau plan de trade pour conclusion « Si le signal tient aujourd’hui [NDLR : celui de la MACD], on peut passer à l’achat avec pour premier objectif un retour sur les 29,5 €. Le trade est intéressant, car en plaçant un stop sous le support intermédiaire, on dispose d’un bon ratio de risque/rendement (de l’ordre de 2,5) en se plaçant sur une valeur défensive avec une grande visibilité sur son activité. »

Vendredi, Véolia clôturait à 29,6 € – en plein sur l’objectif qui aléatoirement est aussi bien entendu… une résistance importante.

La veille, Véolia publiait d’excellents résultats trimestriels et confirmait ses perspectives pour 2021.

La question est : faut-il une nouvelle fois vendre au son du violon et racheter plus bas au son du canon – comme en octobre ?

Vers une consolidation ?
Je pense que Véolia dispose encore d’un potentiel d’appréciation, mais avec un CAC40 à 7 000 points et plus… la prudence me semble de mise.

A voir si Véolia arrive à se maintenir dans la zone de passage de la résistance mensuelle (en violet) qui arrive en conjonction avec la résistance de son canal haussier (oblique rouge) qui jusqu’ici bon résultat – ou pas à toujours réussi à contenir l’avancée du titre, voire à le faire consolider – à notre grand bonheur – pour pouvoir le reprendre plus bas.

Toujours est-il que pour gérer sereinement la position, je vous propose une nouvelle fois de laisser le marcher en décider et l’indicateur de tendance MACD d’en donner le signal.

En octobre, le signal d’achat sur les 26 € était un retournement haussier de la MACD (flèche verte) sur son support d’impulsion (en vert + pastille jaune) ?

Maintenant que Véolia est retournée tester sa zone de résistances graphiques, je vous propose tout simplement l’inverse. En cas de signal baissier donné par la MACD (9/19/6) sur sa résistance d’impulsion (rectangle horizontal gris + pastille orange), on pourra s’attendre à un départ en consolidation – ou au moins à une latéralisation du titre.

Pour bien mettre les choses en perspectives, le graphe de très long terme montre bien le regroupement des résistances – celle du canal haussier bien entendu, mais surtout la grande résistance horizontale (R.H) qui devrait être dépassée – mais pas sans que le titre ne reprenne son souffle.

Et maintenant Véolia ?

Dans ce cas, si le titre ne donne pas de signal de consolidation, on attendra que la zone de résistance R.H soit passée, que Véolia y fasse un pull back pour le valider – et l’on pourra de nouveau suivre à la hausse avec un plan de trade qui aura lui aussi un bon ratio de risque/rendement.

Bonne semaine à tout et attention au CAC40 ! A plus de 7 000 points, une fois la vague des publications du T3 passées, les prétextes pour laisser la tension retomber deviendront de plus en plus présents.

Gilles





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également