Inscrivez vous et recevez notre actualité en temps réel.

 

Publié à l’origine sur la Bourse au quotidien.fr

Les trimestrielles font bouger les choses et ce n’est pas Gilles Leclerc qui dira le contraire. Les marchés sont ultra réactifs et l’EuroStoxx600 arrive dans une configuration des plus prometteuses…

A l’aube de la déferlante des publications trimestrielles, retour sur l’EuroStoxx600, l’indice élargi qui regroupe les 600 principales capitalisations européennes.

Revenons un instant sur le fil rouge et le résumé des principaux éléments.

Le 20 septembre dernier (flèche jaune) nous partagions une analyse à son sujet, mais, en résumé les principaux éléments étaient :

Depuis plus d’un an, l’Eurostoxx600 filait droit devant dans son canal haussier (vert).
Les rebonds (flèches blanches) sur son support étaient d’une précision toute algorithmique et on aurait pu penser qu’un nouveau rebond serait probable.
Mais notre analyse concluait à une cassure probable de ce canal, avec consolidation imminente à la clé « comme le laisse à penser le signal baissier donné par l’indicateur de tendance MACD (après une divergence baissière sur les sommets), alors mieux vaut couvrir ses positions ou tout au moins « serrer les stops » en attendant qu’un support soit trouvé. Le support « O » se situe vers 440 points. »
Comment jouer avec les publications ?
La suite ?

L’Eurostoxx600 a été chercher le support de la zone des 440 points (443 points au plus bas – flèche vert fluo sur support « S=0 ») ;
Pour ensuite remonter directement sur ses derniers plus hauts.
Et c’est là que ça risque de se compliquer.

L’EuroStoxx600 vient maintenant se placer à la conjonction de deux résistances : l’ancien support (oblique verte) qui est donc devenu résistance ET celle de la résistance horizontale (en rouge) qui passe elle aussi par les mêmes niveaux (pastille jaune).

Évidemment, la conclusion sera cette fois-ci nettement plus prudente étant donné que la déferlante des publications du troisième trimestre bat son plein et que le marché peut donc facilement réagir (voire surréagir) en fonction des résultats qui vont nous être dévoilés.

Mais si l’indicateur de tendance MACD – paramétré comme d’habitude à 9/19/6 – se retourne à la baisse alors que l’EuroStoxx600 est dans la zone où les deux résistances en question se rejoignent, attention. Une nouvelle impulsion baissière deviendra plus que probable.

Le passage en mode « range », c’est-à-dire en oscillation entre support (toujours zone des 440 points) et la résistance (jusqu’à 480 points) sera à l’ordre du jour. Ou plutôt des prochaines semaines, voire jusqu’à la fin de l’année.

Gilles





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également