Acheter des actions Tesla (NASDAQ:) a été une opération très rentable lorsque l’entreprise subit une correction majeure. Au moment où nous disons adieu à 2021, le plus grand constructeur automobile au monde en termes de valeur, présente une préposition risque-récompense similaire.

L’action Tesla, après avoir chuté de plus de 20 % depuis qu’elle a atteint un record début novembre, est dans une phase baissière. Avec cette chute brutale, la valorisation boursière du constructeur de voitures électriques est passée sous la barre des 1 000 milliards de dollars.

L’action Tesla a clôturé jeudi à 926,92 dollars, le mois de décembre s’annonçant comme le pire mois du titre depuis mars 2020. L’action est également en baisse de plus de 21 % par rapport à son record de clôture de 1 229,91 $ le 4 novembre, ce qui signale un marché baissier, qui est défini comme une baisse d’au moins 20 % par rapport à un sommet.

Mais les investisseurs à long terme dans les actions Tesla sont habitués à ces hauts et ces bas, qui sont souvent provoqués par le PDG Elon Musk lui-même. Le dernier épisode de pression à la vente a commencé après que Musk a annoncé publiquement qu’il vendrait 10 % de sa participation dans la société après avoir réalisé un sondage Twitter}
. Depuis lors, il a vendu des actions pour une valeur totale de 12,7 milliards de dollars sur une période de cinq semaines.

L’extrême volatilité de Tesla, sans aucun catalyseur fondamental, met en évidence le dilemme auquel sont confrontés de nombreux investisseurs à long terme qui ont une aversion pour les mouvements extrêmes. Même après le récent plongeon, l’action Tesla est encore en hausse de 36 % en 2021, après avoir été multipliée par plus de huit l’année précédente.
Encore 20 % de baisse

Après cette étonnante remontée, il est difficile de recommander cette action d’un point de vue fondamental. Il ne fait aucun doute que Tesla domine le marché des véhicules électriques et que son avance serait difficile à rattraper, mais son action se négocie à des multiples extrêmement élevés.

Selon l’analyse d’InvestingPro, l’action Tesla se négocie à un multiple cours/bénéfice de 279 sur 12 mois, un niveau qui a placé la barre des performances si haut que le constructeur automobile n’a pas le droit à l’erreur en matière de performances financières.

En raison de cette valorisation extrêmement riche, l’action Tesla pourrait être un pari risqué selon le modèle d’InvestingPro, qui attribue à Tesla une juste valeur de 743,35 dollars par action, soit un risque de baisse de 22 % par rapport au niveau actuel.

Cela étant dit, tout repli de l’action Tesla s’est avéré être une opération lucrative pour les acheteurs en cas de baisse. Selon Adam Jonas de Morgan Stanley (NYSE:), Tesla restera le leader de la fabrication de VE, des batteries et de l’autonomie dans un avenir prévisible, ce qui en fait un candidat approprié pour les investisseurs à long terme.

Sa note récente indique :

“Nous envisageons l’exercice 22 avec des attentes de forte rentabilité automobile, mais des comparaisons de plus en plus difficiles et des changements narratifs potentiels qui pourraient remettre en question les attentes conventionnelles concernant la stratégie des VE”. Si vous devez posséder des actions dans ce secteur, soyez très sélectifs.”

À propos de Tesla, Jonas ajoute :

“Embarquée dans l’entreprise, il y a une activité logicielle à croissance rapide et à marge élevée qui a le potentiel pour des revenus hautement récurrents provenant de son activité de logiciels et de services pour voitures connectées.”

Wedbush Securities, l’un des prévisionnistes les plus optimistes sur Tesla, a donné un nouvel objectif de cours de 1400 dollars à l’action, affirmant que l’entreprise pourrait remporter la moitié de ce qui devrait être un marché des VE de 5 billions de dollars.

Selon l’analyste Dan Ives, Telsa devrait bénéficier à la fois du projet de loi sur les infrastructures de 550 milliards de dollars du président Joe Biden, qui devrait stimuler l’industrie des véhicules électriques du pays, et de l’amélioration de la demande en Chine.

Sa note ajoute :

“Ce raz-de-marée vert se traduira par une opportunité de marché de 5 billions de dollars au cours de la prochaine décennie, avec Tesla en tête.”

Conclusion

L’action Tesla restera probablement volatile en 2022, étant donné le niveau élevé d’intérêt spéculatif pour ce nom. Cela dit, les investisseurs pourraient profiter de tout repli qui rapproche ses actions de leur valeur fondamentale, comme celle calculée par les modèles InvestingPro.



Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également