Inscrivez vous et recevez notre actualité en temps réel.

 

Le groupe israélien spécialiste des médicaments génériques entendait lever pour l’équivalent de 4 milliards de dollars sur le marché de la dette, comme nous vous l’annoncions il y a quelques jours. L’opération a finalement été bouclée sur un total de 5 milliards de dollars, 25% de plus qu’espéré.

Teva (NYSE:) a pu compter sur un contexte plutôt favorable. En effet, le 1er novembre, alors que le groupe avait démarré le placement des obligations, un juge californien a accordé une rare victoire à quatre fabricants de médicaments dans la valse des procès de la crise des opioïdes aux États-Unis. Parmi ceux-ci, le groupe pharmaceutique israélien.

Obligations “durables”

Le statut d’obligations durables a sans doute aussi pesé dans la balance, la demande pour ce type de format d’obligations étant très importante actuellement. À telle enseigne que Teva signe “la plus importante émission d’obligations liées au développement durable et la toute première émise par une société de médicaments génériques”, s’est félicité le groupe israélien, dans un communiqué publié à l’issue de l’opération.

Les nouvelles obligations Teva bénéficient en effet du statut de sustainibility linked bonds” (SLB), c’est-à-dire des obligations dont les caractéristiques (le montant du coupon par exemple) varient en fonction de la réalisation (ou pas) d’objectifs de durabilité prédéterminés et détaillés dans le prospectus d’émission.

Pour Teva, il s’agit avant tout de respecter des critères liés à l’amélioration de l’accès aux médicaments dans les pays aux revenus faibles et intermédiaires et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Coupon entre 3,75% et 5,125%

Quant au coupon, ils varient entre 3,75% et 5,125% en fonction des échéances et de la devise d’émission, comme le montre le tableau récapitulatif ci-dessous.

Ces obligations sont déjà disponibles sur le marché secondaire.

Pour ne citer qu’elles, l’obligation Teva Pharmaceuticals Finance Netherlands III d’une maturité égale au 9 mai 2027 et d’un coupon de 3,75% cote aux alentours de 100,05% du nominal, proche de son prix d’émission. Autrement dit, cette souche obligataire offre un rendement de 3,74% pour un rating “BB-” dans la catégorie “High yield” chez Standard & Poor’s.

Teva Pharmaceuticals Finance Netherlands III et Teva Pharmaceuticals Finance Netherlands II sont des filiales indirectes du groupe israélien Teva. Ce dernier utilisera les fonds levés au financement de son offre de rachat, pour l’équivalent de 3,5 milliards de dollars, d’une série d’obligations échéant jusqu’en 2024.

Le roi des génériques

Le groupe Teva (Teva Pharmaceutical Industries) revendique le titre de leader mondial des médicaments génériques, avec un portefeuille composé de plus de 3.500 produits dans presque tous les domaines thérapeutiques. Environ 200 millions de personnes dans le monde prennent un médicament Teva chaque jour. En plus d’une présence établie dans les génériques, la société israélienne a aussi développé des activités de recherche & développement lui permettant d’alimenter son portefeuille de produits de spécialités et biopharmaceutiques.

L’année dernière, Teva a réalisé un chiffre d’affaires de 16,7 milliards de dollars sur base des dernières données annuelles disponibles. Les derniers résultats trimestriels peuvent être consultés via ce lien URL.

Côté à Wall Street, la compagnie affiche une capitalisation boursière d’un peu plus de 10 milliards de dollars.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également