© Reuters. General view of the construction site of a new residential apartment building amid the coronavirus disease (COVID-19) pandemic in Nantes, France, October 13, 2020. REUTERS/Stephane Mahe

PARIS (Reuters) – Le nombre d’entreprises défaillantes en France ne devrait pas exploser à la fin de l’année mais la flambée des prix des matières premières risque de peser sur les petites et moyennes structures, selon une analyse publiée mercredi par le cabinet d’études Altares.

La fin progressive des aides aux entreprises dans le cadre de la crise sanitaire ne devrait pas déclencher sur les trois derniers mois de l’année “une forte poussée des défaillances et un retour au niveau de 2019”, estime Thierry Millon, directeur des études Altares dans un communiqué. “La médiation et le traitement à l’amiable des retards de paiement devraient être encore privilégiés”.

La flambée des prix des matières premières, cependant, si elle se poursuit au-delà de l’été, risque de peser sur les marges et pourrait “contrarier sérieusement la reprise voire compromettre la pérennité des PME (petite ou moyenne entreprise)et ETI (entreprise de taille intermédiaire) fragile”, a-t-il ajouté.

Au cours du deuxième trimestre, 6.587 défaillances d’entreprise ont été enregistrées, un nombre en hausse de 14,2% comparé au même trimestre l’année dernière, mais qui reste “paradoxalement bas” comparé à la même période pré-pandémie, selon l’étude d’Altares.

Le secteur du bâtiment enregistre la plus haute augmentation en terme de défaillances (+37%) et l’Ile de France se place en tête des régions les plus touchées, suivie par la Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

(Reportage Kate Entringer, édité par Jean-Michel Bélot)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également