Publié à l’origine sur la Bourse au quotidien.fr

C’est quelque chose qui revient avec la régularité d’un métronome : la traditionnelle poussée spéculative des fêtes de fin d’année. Et cette année, Mathieu Lebrun a envie de vous parler de Geci International…

La période qui va débuter est statistiquement porteuse pour les actions. Traditionnellement, cette parenthèse prospère commence le 15 décembre et ne s’arrête qu’au 15 janvier. Cette saisonnalité permet même à certaines valeurs de moindre qualité d’opérer des rattrapages techniques aussi impulsifs que brefs. Une sacrée aubaine, n’est-ce pas ?

Dans la série « sursaut à intervalles réguliers », sur titres spéculatifs, nous avons par exemple le cas de Geci International.

Première remarque : avec à peine 6 M€ de capitalisation boursière et un cours qui se compte trois chiffres avant la virgule, faire ce genre de constat est rarement bon signe. Cela me fait penser à des Cybergun et autres Avenir Telecom, valeurs à OCA par excellence qui, à part diluer dans la durée leurs actionnaires, n’apporte pas grand-chose.

Pour autant de mon côté, peu importe. Dans mon service La Bourse au Quotidien pro, je ne fais pas du Buy and Hold de moyen/long terme.

Une tradition de noël : la poussée spéculative
Au contraire, je suis à la recherche de décalages de prix sur un horizon de temps beaucoup plus court, allant de quelques semaines à quelques jours seulement.

Mais revenons un instant sur Geci International. Si je vous parle de cette penny stock, c’est parce que la saisonnalité porteuse de décembre/janvier sur cette petite valeur est tout simplement bluffante en termes de répétition et de cycle.

Regardez ci-dessous mes rectangles de couleurs ainsi que les flèches vertes. A chaque fois depuis quatre ans, le titre a connu des envolées spéculatives entre fin décembre et début janvier.

J’étais déjà revenu l’an dernier sur cette régularité de métronome.

Toutefois, n’oubliez pas de jeter un œil sur des Technicolor et autres Solocal Group (PA:) (ex-Pages Jaunes). Je vous le répète ce genre de dossiers peu qualitatif se classe dans la catégorie Junk. Mais pour autant, comme j’aime à le dire « en Bourse, plus c’est risqué et plus cela peut aller vite ».

C’est bien simple, si vous souhaitez réaliser des gains à deux chiffres en quelques jours, ce n’est pas sur Air Liquide (PA:) ou Total (PA:) que cela peut se réaliser dans un laps de temps aussi court.



Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également