© Reuters. Une murale représentant le président. La police haïtienne a arrêté jeudi au moins deux nouveaux membres présumés du commando ayant tué le président Jovenel Moïse dans sa résidence privée dans la nuit de mardi à mercredi, à l’issue d’une impo

par Andre Paultre et Robenson Sanon

PORT-AU-PRINCE (Reuters) – La police haïtienne a arrêté jeudi au moins deux nouveaux membres présumés du commando ayant tué le président Jovenel Moïse dans sa résidence privée dans la nuit de mardi à mercredi, à l’issue d’une importante fusillade dans la capitale Port-au-Prince, où les rues étaient jonchées de douilles.

Des centaines de personnes se sont amassées devant le siège de la police, où étaient détenus les suspects, pour demander que ces derniers soient “brûlés”. Un véhicule considéré comme appartenant aux assassins du chef de l’Etat a été incendié, selon des images diffusées par la presse locale.

Jovenel Moïse a été tué par ce que les autorités ont décrit comme un groupe de tueurs professionnels, plongeant le pays caribéen dans un chaos encore plus profond, sur fond de divisions politiques, de famine et de flambée des violences entre gangs.

Très rapidement, la police et l’armée ont retrouvé la trace des assassins présumés, parmi lesquels des mercenaires étrangers, et les ont encerclés, selon le récit fait par des représentants lors d’un point de presse mercredi soir.

A ce moment-là, les forces de sécurité avaient abattu quatre suspects au cours d’une fusillade et procédé à l’arrestation de deux autres, tout en parvenant à libérer trois officiers de police détenus en otages.

Des images diffusées en direct jeudi montraient une camionnette de police transporter deux suspects menottés et surveillés par des officiers cagoulés et lourdement armés.

(Reportage Andre Paultre et Robenson Sanon à Port-au-Prince, rédigé par Sarah Marsh; version française Jean Terzian)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également