© Reuters. Le gouvernement italien est parvenu à un accord sur une réforme contestée du système judiciaire, a annoncé jeudi un porte-parole gouvernemental, semblant sonner la fin de semaines de querelles au sein de la coalition dirigée Mario Draghi (photo). /P

par Giuseppe Fonte et Gavin Jones

ROME (Reuters) – Le gouvernement italien est parvenu à un accord sur une réforme contestée du système judiciaire, a annoncé jeudi un porte-parole gouvernemental, semblant sonner la fin de semaines de querelles au sein de la coalition dirigée Mario Draghi.

Alors que la question de la justice est depuis des décennies l’une des plus épineuses de la vie politique italienne, Mario Draghi a promis une refonte du système dans le cadre des mesures de Rome pour que l’Union européenne débloque les milliards d’euros de son plan de relance.

Le Mouvement 5-Etoiles, le plus important de la coalition au pouvoir, avait demandé des modifications à la refonte proposée par la ministre de la Justice, Marta Cartabia, qui ont été approuvées le 8 juillet lors d’une réunion gouvernementale.

Il appartient désormais au Parlement de se prononcer sur la réforme.

Le principal point d’achoppement du projet était une mesure prévoyant de mettre un terme à un procès si aucun verdict n’était rendu dans un délai imparti, cela afin de raccourcir la durée des procès.

Aux yeux du M5S et de nombreux procureurs, cette proposition de Marta Cartabia aurait eu pour effet de tronquer des dizaines de milliers de procès, de nuire à la justice et de permettre à des criminels d’éviter une condamnation et de continuer ainsi à représenter une menace pour la sécurité publique.

“Le gouvernement a approuvé à l’unanimité les ajustements techniques proposés”, a déclaré via Twitter (NYSE:) un porte-parole de Mario Draghi à l’issue des discussions, qui se sont étalées sur l’essentiel de la journée.

(version française Jean Terzian)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également