© Reuters.

Investing.com – Le reste sous pression cette semaine malgré l’absence de nouveaux creux, et les probabilités d’un retour d’une plus profonde baisse restent élevées selon plusieurs indices, y compris les facteurs techniques.

C’est aussi l’avis de l’analyste de la banque JP Morgan Nikolaos Panigirtzoglou, qui a publié une nouvelle note à propos du Bitcoin cette semaine.

Signal vendeur de long terme en cas de chute sous $26k

“Nous avions précédemment fait valoir que l’incapacité du à franchir le seuil de 60k$ verrait les signaux de momentum devenir mécaniquement plus baissiers et induire de nouveaux débouclages de positions, et que cela a probablement été un facteur important dans la correction de la semaine dernière en poussant les CTA [commodity trading advisor] et d’autres investisseurs basés sur le momentum à couper des positions. Le signal à plus long terme reste problématique, car il n’est pas encore devenu vendeur. Il faudrait encore que les prix baissent jusqu’au niveau de 26 000 dollars pour que le momentum à plus long terme signale une capitulation”, a déclaré M. Panigirtzoglou dans une nouvelle note de recherche adressée aux clients.

Dans tous les cas, l’analyste ne semble pas envisager de hausse significative, puisqu’il estime que la juste valeur à moyen terme du bitcoin se situe entre 24 000 et 36 000 dollars. En effet, le Bitcoin évolue ce mardi vers 36.500$.

Le crash de mai a refroidi les institutionnels

Selon lui, le crash du bitcoin en mai a par ailleurs fortement affaibli la demande institutionnelle, ce qui devrait maintenir un cap sur les prix.

“Il ne fait guère de doute que la dynamique d’expansion et de ralentissement des dernières semaines représente un revers pour l’adoption institutionnelle du marché des cryptomonnaies et en particulier du bitcoin et de l’. Nous notons que la simple augmentation de la volatilité, en particulier par rapport à , est un obstacle à une adoption institutionnelle plus poussée, car elle réduit l’attrait de l’or numérique par rapport à l’or traditionnel dans les portefeuilles institutionnels”, a déclaré Panigirtzoglou.

Responsabilité : Fusion Media souhaite vous rappeler que les données contenues dans ce site ne sont pas nécessairement en temps réel ni exactes. Tous les prix des CFD (actions, indices, contrats à terme) et des devises ne sont pas fournis par les bourses mais plutôt par les teneurs de marché, et donc les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer du prix réel du marché, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de négociation. Par conséquent, Fusion Media n’assume aucune responsabilité pour les pertes commerciales que vous pourriez subir suite à l’utilisation de ces données.

Fusion Media ou toute personne impliquée dans Fusion Media n’acceptera aucune responsabilité pour les pertes ou les dommages résultant de la confiance accordée aux informations, y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente contenus dans ce site Web. Veuillez être pleinement informé des risques et des coûts associés à la négociation sur les marchés financiers, car il s’agit de l’une des formes d’investissement les plus risquées qui soient.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également