© Reuters. Emmanuel Macron a estimé vendredi que le concept d’autonomie stratégique européenne qu’il défend et qui est désormais entré selon lui “dans le vocabulaire commun” de l’UE, était tout à fait compatible avec l’Otan, vendredi à l’occasion d’un dîne

PARIS/BERLIN (Reuters) – Emmanuel Macron a estimé vendredi que le concept d’autonomie stratégique européenne qu’il défend et qui est désormais entré selon lui “dans le vocabulaire commun” de l’UE, était tout à fait compatible avec l’Otan, vendredi à l’occasion d’un dîner de travail avec Angela Merkel à Berlin.

“Je pense que nous avons réussi à installer l’idée qu’une défense européenne et une autonomie stratégique de l’UE n’est pas un projet alternatif à l’Organisation transatlantique mais bien une composante solide de celle-ci, celle par laquelle les Européens reconnaissent qu’ils ont aussi à prendre leur part d’investissement et à assurer leur part de sécurité commune, en particulier pour ce qui est de leur voisinage”, a expliqué le président français lors d’une conférence de presse avec la chancelière allemande.

Emmanuel Macron et Angela Merkel ont tous deux salué l’esprit de coopération affiché par Joe Biden lors de son premier voyage en Europe ces derniers jours.

“Je crois que nous pouvons tous nous réjouir que les Etats-Unis d’Amérique aient à nouveau créé un climat de coopération dans lequel chacun bien sûr doit jouer sa part”, a souligné Angela Merkel.

Une opinion partagée par Emmanuel Macron qui s’est félicité de voir que le chef de la Maison blanche avait exprimé “son respect à l’égard de l’UE sur le plan politique et sa volonté de travailler avec l’UE comme partenaire”.

Lors de son voyage en Europe, son premier déplacement à l’étranger, Joe Biden a notamment participé à un sommet UE-USA et à un sommet de l’Otan à Bruxelles.

Emmanuel Macron est quant à lui le premier dirigeant étranger invité à Berlin par Angela Merkel depuis la levée des restrictions sanitaires dues à l’épidémie de COVID-19. La chancelière allemande et le président français devaient préparer ensemble le Conseil européen des 24 et 25 juin.

Le chef de l’Etat français a notamment insisté sur la nécessité pour les pays membres de mieux se coordonner pour la réouverture de leurs frontières dans le cadre de la levée des restrictions sanitaires mises en place pour lutter contre l’épidémie de COVID.

(Paul Carrel, Richard Lough, Geert de Clercq, Jean-Stéphane Brosse)

Responsabilité : Fusion Media souhaite vous rappeler que les données contenues dans ce site ne sont pas nécessairement en temps réel ni exactes. Tous les prix des CFD (actions, indices, contrats à terme) et des devises ne sont pas fournis par les bourses, mais plutôt par les teneurs de marché. Les prix peuvent donc ne pas être exacts et différer du prix réel du marché, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et ne conviennent pas à des fins de négociation. Par conséquent, Fusion Media n’assume aucune responsabilité pour les pertes commerciales que vous pourriez subir suite à l’utilisation de ces données.

Fusion Media ou toute personne impliquée dans Fusion Media n’acceptera aucune responsabilité pour les pertes ou les dommages résultant de la confiance accordée aux informations, y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente contenus dans ce site Web. Veuillez être pleinement informé des risques et des coûts associés à la négociation sur les marchés financiers, car il s’agit de l’une des formes d’investissement les plus risquées qui soient.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également