Les valeurs financières, y compris les actions bancaires, ont été mises sous pression récemment. Par exemple, l’indice des valeurs financières, qui a atteint un sommet historique le 7 juin, a perdu environ 5 % depuis lors. Depuis le début de l’année, l’indice est en hausse d’environ 18 %.

De même, l’indice Dow Jones des banques américaines, qui a atteint un sommet pluriannuel le 3 juin, a perdu environ 10 % depuis lors. Toutefois, depuis le début de l’année, l’indice est en hausse de plus de 22 %.

Les analystes s’interrogent sur les raisons de cette récente baisse des actions bancaires. D’une part, la Fed a signalé deux hausses de taux en 2023. La hausse des taux d’intérêt permet généralement d’améliorer les marges bénéficiaires des banques.

Nous pouvons évaluer le bilan d’une banque pour obtenir son revenu net d’intérêts (RNI) en déduisant les intérêts payés du total des intérêts perçus. Par conséquent, les revenus d’intérêts d’une banque s’améliorent généralement lorsque les taux d’intérêt augmentent.

Pourtant, de nombreuses banques ont un modèle économique hybride. Elles génèrent une part importante de leurs revenus à partir d’activités ne générant pas d’intérêts, comme les services de courtage, les frais de services bancaires, les frais liés aux cartes de crédit, leurs propres pertes et profits de négociation et les activités liées aux prêts hypothécaires. Par conséquent, les revenus hors intérêts d’une banque dépendent généralement d’autres facteurs qui affectent l’économie et l’environnement opérationnel de la banque.

Les lecteurs qui prêtent attention aux graphiques techniques pourraient également conclure que de nombreuses sociétés financières pourraient souffrir davantage dans les jours à venir. Compte tenu des rendements enregistrés au cours des 52 dernières semaines, de nouvelles prises de bénéfices pourraient être envisagées.

C’est pourquoi nous présentons aujourd’hui deux fonds négociés en bourse (FNB) que les investisseurs potentiels pourraient vouloir étudier dans l’optique d’acheter au second semestre, éventuellement à des prix plus avantageux.

1. FNB iShares US Financial Services

  • Cours actuel : 181,81
  • Fourchette sur 52 semaines : 115,62 $ – 191,37$
  • Rendement du dividende : 1,55%.
  • Ratio des frais : 0,42 % par an

Le iShares U.S. Financials ETF (NYSE 🙂 offre une exposition aux actions des services financiers américains, notamment les banques d’investissement, les banques commerciales, les gestionnaires d’actifs, les sociétés de cartes de crédit et les bourses de valeurs. Le fonds suit l’indice Dow Jones US Financial Services.

IYG, qui a commencé à être négocié en juin 2000, compte 103 positions. Les 10 premiers titres représentent environ 57 % de l’actif net, qui s’élève à 2,3 milliards de dollars. En d’autres termes, il s’agit d’un fonds à forte concentration.

Les banques sont en tête avec 42,13%, suivies par les sociétés financières diversifiées (39,60%) et les logiciels et services (17,82%). JPMorgan Chase &amp ; Co (NYSE :), Visa Inc Class A (NYSE :), Mastercard Inc (NYSE :), Bank of America Corp (NYSE 🙂 et Wells Fargo &amp ; Company (NYSE 🙂 figurent en tête de liste des participations actuelles.

Depuis le début de l’année, l’ETF a enregistré un rendement de plus de 20 % et a atteint un sommet historique au début du mois de juin. Les ratios P/E et P/B de suivi sont respectivement de 25,14 et 2,24. Une baisse potentielle vers 170 $ améliorerait le profil risque-rendement.

2. ETF financier Invesco KBW High Dividend Yield

  • Cours actuel : 20,67
  • Fourchette sur 52 semaines : 12,57 $ – 21,65
  • Rendement des dividendes : 6,86%
  • Ratio des frais : 1,24 % par an

Le Invesco KBW High Dividend Yield Financial ETF (NASDAQ 🙂 investit dans des actions financières américaines offrant des rendements de dividendes compétitifs. L’accent est mis sur les sociétés à petite capitalisation telles que les gestionnaires d’actifs, les sociétés de placement immobilier hypothécaire (mREIT) et les banques de compensation. Le fonds est rééquilibré et reconstitué chaque trimestre.

KBWD Hebdomadaire

KBDW, qui suit l’indice KBW NASDAQ Financial Sector Dividend Yield, compte 40 positions. Le fonds a commencé à se négocier en décembre 2010 et son actif net s’élève à 460,6 millions de dollars.

Parmi les principaux noms de la liste figurent les gestionnaires d’investissements FS KKR (NYSE 🙂 Capital Corp (NYSE :), Newtek Business Services Corp (NASDAQ :), les REIT Chimera Investment Corporation (NYSE 🙂 et Apollo Commercial Real Estate Finance Inc (NYSE :).

Depuis le début de l’année, le fonds est en hausse d’environ 24,5 % et a atteint un sommet pluriannuel le 10 juin. Les ratios P/E et P/B de suivi sont respectivement de 16,19 et 1,55. Les personnes à la recherche de revenus passifs dont les portefeuilles peuvent accueillir un ETF axé sur les petites capitalisations financières et aux ratios de dépenses élevés pourraient envisager d’approfondir leurs recherches sur ce fonds. Une baisse potentielle vers 19 $ ou en dessous améliorerait la marge de sécurité.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également