Les marchés américains élargis ont été volatils en mai. De nombreux investisseurs s’inquiètent de la richesse des valorisations des actions et se demandent si les marchés n’ont pas déjà pris acte d’une grande partie des bonnes nouvelles concernant la reprise économique après la pandémie. Ils surveillent également les niveaux d’inflation et l’ampleur d’une éventuelle réponse politique de la Fed.

Dans un souci de diversification, les investisseurs pourraient être incités à s’intéresser à d’autres classes d’actifs ou à d’autres thèmes sur le marché. C’est pourquoi nous présentons aujourd’hui deux fonds négociés en bourse (FNB) qui pourraient intéresser les lecteurs désireux de se concentrer sur les marchés mondiaux.

1. First Trust International Equity Opportunities ETF (NASDAQ:FPXI)

  • Cours actuel : 66,91$
  • Fourchette sur 52 semaines : 44,20 $ – 79,31$
  • Rendement des dividendes : 0,19%
  • Ratio des frais : 0,70 % par an

Le First Trust International Equity Opportunities ETF (NASDAQ:) offre une exposition à une gamme de sociétés liquides non américaines qui ont récemment fait l’objet d’un premier appel public à l’épargne, ainsi qu’à des entreprises dérivées dans les pays émergents et développés. Les gestionnaires du fonds investissent généralement dans ces entreprises peu après leur entrée en bourse, pour une durée maximale d’environ trois ans.

ETF FPXI

ETF FPXI

Nous avons précédemment couvert les sociétés qui sont récemment entrées en bourse, soit par le biais d’un premier appel public à l’épargne (IPO), soit par une fusion inversée avec une société d’acquisition à vocation spécifique (SPAC). Nous nous sommes concentrés sur les entreprises basées aux États-Unis.

FPXI, qui compte 50 positions, suit l’indice IPOX International. Le fonds a commencé à être négocié en novembre 2014. Les 10 plus grandes positions constituent plus de 42 % de l’actif net de FPXI, qui s’élève à environ 1,2 milliard de dollars.

La principale allocation sectorielle est la consommation discrétionnaire (26,59 %), suivie des technologies de l’information (15,98 %), des services de communication (15,47 %), des soins de santé (12,29 %), des finances (9,11 %), de l’énergie (7,46 %), des industries (6,93 %) et des biens de consommation de base (6,17 %).

Parmi les principales sociétés figurent le géant de l’énergie Saudi Aramco (SE:), la plateforme de paiements en ligne Adyen NV (AS:), le fournisseur de plateformes internet Sea Ltd (NYSE:) basé à Singapour, le groupe de télécommunications japonais Softbank Group Corp. (T:) et la société de gestion de biens résidentiels Country Garden Holdings Company Ltd (HK:) basée en Chine.

En termes de répartition par pays, la Chine est en tête du classement avec 22,37 %. Viennent ensuite le Japon (11,09 %), l’Arabie Saoudite (9,46 %), la Suède (9,14 %), les Pays-Bas (8,64 %) et l’Allemagne (8,62 %).

Bien que le fonds ait atteint un sommet historique de 79,31 $ le 16 février, il est en baisse de plus de 3 % depuis le début de l’année. Pourtant, au cours de l’année écoulée, FPXI a augmenté de près de 50 %. Une nouvelle baisse vers 64 $ ou moins améliorerait la marge de sécurité des investisseurs qui achètent et conservent.

First Trust propose également un autre fonds thématique similaire, à savoir le First Trust IPOX Europe Equity Opportunities ETF (NASDAQ:FPXE). Il investit dans les 100 plus grandes sociétés qui sont économiquement liées à l’Europe et qui ont récemment fait l’objet d’une introduction en bourse en Europe. Depuis le début de l’année, le FPXE a enregistré un rendement d’environ 33 %.

2. SPDR® ETF

  • Cours actuel : 37,32$
  • Fourchette sur 52 semaines : 24,29 $ – 41,27$
  • Rendement du dividende : 1,65%
  • Ratio des frais : 0,29 % par an

Le FNB SPDR® EURO STOXX 50 ETF (NYSE:) investit dans 50 sociétés européennes à grande capitalisation. Depuis sa création en octobre 2002, les actifs nets ont atteint 2,54 milliards de dollars.

ETF FEZ

ETF FEZ

FEZ suit l’indice Euro STOXX 50. Les secteurs les plus importants sont la consommation discrétionnaire (18,55%), les technologies de l’information (15,93%), l’industrie (13,92%), les finances (13,65%) et les matériaux (9,84%). En termes de répartition géographique, les membres de l’UE que sont la France, l’Allemagne et les Pays-Bas ont la plus forte contribution, avec plus de 80 %.

Les dix premières valeurs représentent 41 % du fonds. Le géant des semi-conducteurs ASML Holding NV (AS:), le poids lourd du luxe LVMH Moet Hennessy Louis Vuitton SE (PA:), le groupe de gaz industriels et d’ingénierie Linde PLC (NYSE:)et la société de logiciels SAP SE (DE:) sont en tête de liste.

Depuis le début de l’année, le fonds est en hausse de 16 % et a atteint un sommet pluriannuel ces derniers jours. Plus tôt dans l’année, le déploiement du vaccin a connu un démarrage lent dans la plupart des pays d’Europe continentale. Mais au cours des dernières semaines, les efforts se sont accélérés. En conséquence, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 a diminué et de nombreux pays ont progressivement ouvert leurs économies. Ce sentiment positif a donné un coup de pouce à de nombreuses actions européennes.

Cependant, étant donné que FEZ a également augmenté d’environ 56 % au cours des 12 derniers mois, des prises de bénéfices à court terme pourraient bientôt se produire. Nous pensons qu’une baisse vers 45 $ ou moins améliorerait la marge de sécurité. Dans l’ensemble, nous apprécions ce fonds car il permet d’investir facilement dans certains des principaux noms européens sans avoir à sélectionner les sociétés individuellement.

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également