Inscrivez vous et recevez notre actualité en temps réel.

 

Cet article a été écrit exclusivement pour Investing.com.

Ma dernière analyse de Citigroup Inc (NYSE:) remonte au 25 février, soit il y a environ 5 mois et demi. À l’époque, j’avais opté pour une note haussière pour C, même si certains facteurs incitaient à la prudence.

Depuis lors, C a enregistré un rendement total de 7,8 %, contre un gain de 13,98 % pour le . Au cours de cette période, deux rapports sur les bénéfices trimestriels ont été publiés, le 15 avril pour le premier trimestre et le 14 juillet pour le deuxième trimestre, et le BPA a largement dépassé les estimations du consensus dans les deux cas (de 39 % pour le premier trimestre et de 45 % pour le deuxième trimestre). Dans ce billet, je mets à jour mon analyse et montre que les perspectives pour C sont considérablement meilleures qu’en février.

C Performance vs SPX depuis Fev. 25, 2021

Source : Seeking Alpha

En février, le ratio cours/bénéfice à terme de C était de 10,2 et l’action avait le ratio cours/bénéfice le plus bas parmi les dix principaux titres de l’ETF iShares U.S. Financials (NYSE:). Aujourd’hui, le ratio cours/bénéfice à terme de C est de 7,47 et le ratio cours/bénéfice à terme est toujours le plus bas parmi les dix principales positions de l’IYF.

La baisse substantielle du P/E à terme, alors même que le cours de l’action a augmenté, montre que les perspectives de bénéfices se sont considérablement améliorées depuis février.

Source : Seeking Alpha

Les valeurs bancaires ont tendance à présenter une corrélation positive importante avec les taux d’intérêt et C ne fait pas exception. Au cours de l’année dernière, C a suivi de très près le rendement du Trésor à 10 ans, par exemple (voir le graphique ci-dessous).

L’anticipation d’une hausse des taux n’est pas étrangère à la vision haussière de Citigroup. L’inflation semble de plus en plus persistante et les rendements obligataires ont commencé à augmenter après avoir atteint leur plus bas niveau en juillet.

Adjusted closing price of C vs. 10-year Treasury yield

Adjusted closing price of C vs. 10-year Treasury yield

Source des données : Yahoo ! Finance

Les perspectives de Citigroup dépendent de la stratégie de l’entreprise ainsi que des taux d’intérêt et de l’économie en général. Plutôt que d’élaborer ma propre analyse ascendante pour C en utilisant ma vision économique, je m’appuie sur deux formes de perspectives consensuelles.

La première est le consensus bien connu des analystes de Wall Street. Il a été démontré que l’objectif de prix du consensus a une valeur prédictive si la dispersion entre les analystes n’est pas trop élevée.

La deuxième forme de consensus que j’examine est la perspective implicite du marché qui est dérivée des prix des options sur une action. La perspective implicite du marché représente l’estimation consensuelle des probabilités de rendement des prix reflétées dans les prix des options à une gamme de prix d’exercice. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le concept de perspective implicite du marché, j’ai rédigé un aperçu qui comprend des exemples et des liens vers la littérature financière pertinente. J’ai appliqué cette technique dans des articles portant sur un large éventail d’actions.

Consensus des analystes de Wall Street pour l’action Citigroup

La version d’eTrade du consensus de Wall Street combine les opinions de 8 analystes classés qui ont fixé des notes et des objectifs de prix à 12 mois pour C au cours des 90 derniers jours. Le consensus continue d’être haussier et l’objectif de prix à 12 mois est de 90,75 $, soit 23,7 % au-dessus du prix actuel.

L’objectif de cours le plus bas des analystes est inférieur de 0,47 % au cours actuel. L’objectif de prix le plus élevé, 114 $, correspond à la valeur de mon analyse passée, mais l’objectif de prix le plus bas, 73 $, est considérablement plus élevé que le plus bas précédent de 58 $.

Source : eTrade

Le consensus Wall Street de Seeking Alpha comprend les notes et les objectifs de cours de 25 analystes qui ont établi ou mis à jour leur opinion au cours des 90 derniers jours. Le consensus est haussier et l’objectif de cours est de 83,80 $, soit 14,4 % au-dessus du cours actuel.

La différence substantielle entre les perspectives du consensus de Seeking Alpha et d’eTrade est la raison pour laquelle je regarde les deux. Aucun analyste de la cohorte Seeking Alpha ne donne une note baissière à C et 18 sont soit haussiers soit très haussiers.

Source : Seeking Alpha

Le consensus de Wall Street était également haussier en février, mais les objectifs de cours actuels impliquent un rendement sur 12 mois nettement supérieur à celui de l’époque. L’appréciation attendue du cours sur 12 mois lorsque j’ai rédigé ma dernière analyse (lien ci-dessus) se situait dans une fourchette de 13,5 % à 15,94 %, contre 14,4 % à 23,7 % aujourd’hui.

Perspectives implicites du marché

J’ai analysé les options d’achat et de vente sur C à une gamme de prix d’exercice, tous expirant le 21 janvier 2022, pour former les perspectives implicites du marché pour les 5,3 prochains mois (d’aujourd’hui à cette date d’expiration). J’ai analysé les options avec cette date d’expiration parce que cette période donne une vue jusqu’à la fin de l’année et parce que j’ai analysé la même expiration d’option dans mon analyse précédente.

La présentation standard des perspectives implicites du marché est une distribution de probabilité des retours de prix, avec la probabilité sur l’axe vertical et le retour de prix sur l’axe horizontal.

Market-implied price return probabilities for C

Market-implied price return probabilities for C

Période du graphique : d’aujourd’hui au 21 janvier 2022 (Source : calculs de l’auteur à partir des cotations d’options d’eTrade)

Les perspectives implicites du marché pour C pour les 5,3 prochains mois sont généralement symétriques entre les rendements positifs et négatifs, bien que la probabilité maximale penche légèrement vers les rendements négatifs. La probabilité maximale se situe à un rendement de -1,6 % et la médiane est de -0,5 %.

La volatilité annualisée dérivée de cette distribution est de 30%. La volatilité annualisée de mon analyse de février était de 37 %. La baisse de la volatilité est cohérente avec la baisse de la volatilité du marché depuis février.

Pour faciliter la comparaison directe des probabilités relatives de rendements positifs et négatifs des prix, je fais pivoter le côté des rendements négatifs de la distribution autour de l’axe vertical (voir ci-dessous).

Market-implied price return probabilities for C

Market-implied price return probabilities for C

Probabilités de rendement du prix implicite du marché pour C pour la période de 5,3 mois allant d’aujourd’hui au 21 janvier 2022. Le côté rendement négatif de la distribution a été tourné autour de l’axe vertical (Source : calculs de l’auteur à partir des cotations d’options d’eTrade).

Les probabilités de rendements positifs et négatifs correspondent presque parfaitement (la ligne pointillée rouge est au-dessus de la ligne bleue pleine), à l’exception des probabilités légèrement élevées de rendements négatifs autour du pic de -1,6 %. Il devrait y avoir deux paiements de dividendes entre maintenant et le 21 janvier 2022, pour un total de 1,02 $. Le revenu de dividendes de 1,4 % compense presque exactement le rendement de -1,6 % correspondant à la probabilité maximale.

Étant donné que les investisseurs ont tendance à avoir une aversion pour le risque (en payant plus que la juste valeur pour les options de vente), cette perspective implicite du marché presque parfaitement symétrique correspond à une vision quelque peu haussière du marché des options.

Les perspectives implicites du marché pour C sont nettement plus optimistes que dans ma dernière analyse, dans laquelle les probabilités implicites du marché pour des rendements négatifs étaient nettement plus élevées que pour des rendements positifs de la même ampleur. À l’époque, les options du 21 janvier 2022 avaient 11 mois avant leur expiration et la probabilité maximale correspondait à un rendement du prix de -10 %.

Résumé : Faut-il investir sur l’action Citigroup (C) ?

En février, les perspectives du consensus de Wall Street pour C étaient haussières et les perspectives implicites du marché étaient modérément baissières. Aujourd’hui, les perspectives de Wall Street sont plus haussières et les perspectives implicites du marché se sont améliorées pour devenir haussières.

Le PER à terme a baissé en raison de la hausse des bénéfices attendus. La volatilité attendue de C a diminué, de sorte que les perspectives de rendement du risque se sont encore améliorées.

Les valeurs financières sont confrontées à une incertitude considérable en ce qui concerne les taux d’intérêt, ainsi qu’à d’autres risques économiques et commerciaux. Les perspectives de plus en plus optimistes des analystes et du marché des options suggèrent que la hausse attendue justifie ces risques. Ma perspective globale pour C est haussière.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également