• XOM a bondi avec l’inflation et les tensions entre la Russie et l’Ukraine.
  • Le rendement du dividende est de 4,4 %, mais son taux de croissance est faible.
  • Les perspectives du consensus de Wall Street sont mitigées
  • Les perspectives implicites du marché (calculées à partir du prix des options) sont majoritairement neutres

La supermajor de l’énergie, Exxon Mobil (NYSE:) est l’un des grands gagnants de la hausse de l’inflation et de l’aggravation des tensions géopolitiques. Les actions du fournisseur de pétrole et de gaz naturel ont enregistré un rendement total de 47 % au cours des 12 derniers mois et de 25,7 % au cours des trois derniers mois.

De manière quelque peu surprenante, compte tenu de la récente invasion de l’Ukraine, les actions se situent à 6 % en dessous du cours de clôture le plus élevé sur 52 semaines de 82,39 $, établi le 7 février.

XOM 12-Mois

Source : Investing.com

Même avec la récente flambée des cours, XOM offre un rendement de 4,4 %. Le taux de croissance du dividende a toutefois ralenti ces dernières années. Les taux de croissance du dividende sur 3, 5 et 10 ans sont respectivement de 2,2 %, 3,1 % et 6,4 %. Le ratio de distribution actuel est assez élevé, à 65 %, mais il est comparable à celui de Chevron (NYSE:), qui est également de 65 %.

Rendements comparatifs XOM

Rendements comparatifs XOM

Source : Morningstar

Si les gains importants de XOM et d’autres majors de l’énergie sont impressionnants, les rendements totaux à plus long terme incitent à la prudence. Les rendements totaux annualisés sur 3, 5, 10 et 15 ans sont inférieurs à 3,5 % par an. Les maigres rendements de XOM au cours des 15 dernières années reflètent bien sûr la faible inflation qui a prévalu pendant cette période.

Les bénéfices de XOM ont suivi une trajectoire encourageante après l’effondrement dû au COVID et ont battu le consensus des BPA au cours de chacun des six derniers trimestres. Toutefois, les perspectives suggèrent que la croissance sera quelque peu temporaire, puisque le consensus prévoit une croissance du BPA de -1% par an au cours des 3 à 5 prochaines années.

XOM BPA

XOM BPA

Source : E-Trade

J’ai attribué une note haussière à XOM lorsque j’ai écrit à son sujet le . L’action se négociait alors à 55,55 $. Les principaux facteurs à l’origine de cette opinion haussière étaient les suivants :

  • Les anticipations de hausse des taux d’intérêt et de l’inflation
  • Les perspectives fortement haussières du consensus de Wall Street
  • Une perspective neutre à légèrement haussière impliquée par la négociation d’options sur XOM

Si la plupart des lecteurs connaissent les perspectives consensuelles des analystes de Wall Street, beaucoup n’ont jamais entendu dire que le prix des options pouvait être utilisé pour calculer une perspective. Une brève explication suffira, mais d’autres références sont disponibles ici. Pour ceux qui ont une forte tendance quantitative, le CFA Institute propose une excellente monographie sur ce sujet.

Voici les idées de base. Le prix d’une option sur une action reflète l’estimation consensuelle du marché de la probabilité que le cours de l’action dépasse (option d’achat) ou descende (option de vente) un niveau spécifique (le prix d’exercice de l’option) entre aujourd’hui et l’expiration de l’option. En analysant les prix des options d’achat et de vente à une série de prix d’exercice, tous ayant la même date d’expiration, il est possible de calculer une prévision de prix probable qui concilie les prix des options. C’est ce qu’on appelle la perspective implicite du marché. Elle représente l’opinion consensuelle des acheteurs et des vendeurs d’options.

Au cours des presque six mois écoulés depuis mon article du 1er septembre, XOM a réalisé un rendement de 47 % (dividendes compris), contre -4,7 % pour le .

Il était clair en septembre, comme aujourd’hui, que la performance de XOM est largement déterminée par les événements actuels plutôt que par les fondamentaux à long terme et les considérations connexes. Près de six mois s’étant écoulés depuis ma dernière analyse, j’ai actualisé les perspectives implicites du marché et les ai comparées aux perspectives du consensus de Wall Street.

Perspectives du consensus de Wall Street pour XOM

E-Trade calcule les perspectives du consensus de Wall Street en combinant les opinions de 17 analystes classés qui ont publié des notes et des objectifs de prix à 12 mois au cours des 90 derniers jours. La note consensuelle est haussière et l’objectif de prix consensuel est de 84,61 $, soit 9,7 % au-dessus du cours actuel de l’action. Début septembre, le consensus des objectifs de cours à 12 mois d’E-Trade était de 69,50 $, soit 25,2 % au-dessus du cours de l’action à ce moment-là.

Consensus des analystes action XOM

Consensus des analystes action XOM

Source : E-Trade

Investing.com construit le consensus de Wall Street en utilisant les notes et les objectifs de prix de 30 analystes. La note consensuelle pour XOM est neutre/hold et l’objectif de cours à 12 mois est de 5,4% supérieur au cours actuel de l’action. Ces chiffres sont sensiblement différents du calcul du consensus effectué par E-Trade.

Cibles des analystes actions Exxon

Cibles des analystes actions Exxon

Source : Investing.com

Une raison majeure pour laquelle j’examine plus d’une version du consensus de Wall Street est d’identifier les cas dans lesquels les résultats du consensus semblent sensibles aux détails du calcul. Il existe une dispersion considérable entre les notations et les objectifs de cours des analystes individuels, il n’est donc pas très surprenant de voir des résultats de consensus aussi différents. Les écarts entre les objectifs de prix individuels les plus élevés et les plus bas fournissent une mesure du désaccord entre les analystes. Cet écart est assez élevé pour XOM. Le niveau élevé de dispersion entre les chiffres des analystes individuels, ainsi que les différences entre ces deux calculs pour le consensus, suggèrent de faire preuve de prudence en accordant trop de poids aux résultats du consensus.

Les deux objectifs de cours à 12 mois du consensus impliquant des rendements de +9,7% et +5,4%, les rendements totaux attendus (en ajoutant le rendement du dividende) sont de 14,1% et 9,8%.

Perspectives implicites du marché pour XOM

J’ai calculé les perspectives implicites du marché pour la période de 3,7 mois allant de maintenant au 17 juin et pour la période de 10,8 mois allant de maintenant au 20 janvier 2023, en utilisant les options qui expirent à ces deux dates. J’ai choisi ces deux dates d’expiration d’option pour fournir une vue jusqu’à environ le milieu de 2022 et jusqu’à l’année complète. Les échanges d’options sur XOM sont importants, ce qui renforce la confiance dans la pertinence des perspectives implicites du marché.

La présentation standard des perspectives implicites du marché se présente sous la forme d’une distribution de probabilité du rendement des prix, avec la probabilité sur l’axe vertical et le rendement sur l’axe horizontal.

Source : Calculs de l’auteur à partir des cotations d’options d’E-Trade.

Les perspectives implicites du marché pour XOM pour les 3,7 prochains mois sont généralement symétriques, avec des probabilités comparables de rendements positifs et négatifs de même ampleur, mais les probabilités maximales sont légèrement inclinées en faveur de rendements négatifs sur cette période. La probabilité maximale correspond à un rendement des prix de -3,4 %. La volatilité annualisée calculée à partir de cette distribution est de 33 %.

Pour faciliter la comparaison directe des probabilités de rendements positifs et négatifs, je fais pivoter le côté des rendements négatifs de la distribution autour de l’axe vertical (voir le graphique ci-dessous).

Source : Calculs de l’auteur à partir des cotations d’options d’E-Trade.

Les probabilités de rendements négatifs sont systématiquement plus élevées que les probabilités de rendements positifs de même ampleur (la ligne rouge pointillée est légèrement supérieure à la ligne bleue pleine sur la quasi-totalité de la plage du graphique ci-dessus).

La théorie suggère que les perspectives implicites du marché devraient être biaisées négativement parce que les investisseurs, dans l’ensemble, ont tendance à avoir une aversion pour le risque et, par conséquent, à surpayer pour une protection contre la baisse (options de vente). Cela signifie, à son tour, que les perspectives implicites du marché auront tendance à paraître plus baissières que les croyances réelles des investisseurs. Bien qu’il n’existe pas de moyen vraiment robuste de déterminer si ce biais est présent, la possibilité de ce biais suggère que cette perspective implicite du marché est généralement neutre et peut même être légèrement haussière. Il convient de noter que les probabilités de rendements négatifs importants correspondent étroitement à celles de rendements positifs de même ampleur (la ligne bleue pleine et la ligne rouge pointillée sont très proches dans le quart droit du graphique ci-dessus). Cela signifie que le marché n’évalue pas les probabilités élevées de fortes baisses.

À 10,8 mois, soit jusqu’au 20 janvier 2023, les perspectives implicites du marché sont similaires, mais elles sont plus baissières. Les probabilités de rendements négatifs sont plus élevées que celles de rendements positifs (la ligne rouge en pointillé est plus élevée que la ligne bleue en trait plein). La probabilité maximale correspond à un rendement des prix de -8,1 %. La volatilité annualisée calculée à partir de cette perspective est de 31 %. Tout en reconnaissant la subjectivité de l’interprétation des perspectives implicites du marché, je considère ces perspectives comme neutres à légèrement baissières.

Source : Calculs de l’auteur à partir des cotations d’options d’E-Trade.

Les perspectives implicites du marché mises à jour sont quelque peu similaires aux résultats de début septembre. Les perspectives à court terme sont principalement neutres avec une légère tendance haussière et les perspectives à long terme sont neutres avec une légère tendance baissière. La volatilité attendue, à environ 30%, est en ligne avec la valeur calculée précédemment.

Conclusion : Faut-il acheter l’action Exxon ?

Exxon Mobil s’est considérablement redressé au cours de l’année écoulée, tout comme les prix du et du , et l’invasion de l’Ukraine par la Russie a apporté un vent de fraîcheur supplémentaire.

Toutefois, les gains massifs de XOM ne tiennent pas compte de la croissance future des bénéfices.

Les perspectives du consensus de Wall Street suggèrent une réduction substantielle du potentiel de hausse au cours de l’année prochaine, avec un rendement total attendu compris entre 10 % et 14 %. En règle générale, pour une notation d’achat, je souhaite voir un rendement total attendu sur 12 mois qui soit au moins égal à la moitié de la volatilité attendue.

En utilisant les perspectives du consensus de Wall Street pour le rendement attendu et les perspectives implicites du marché pour la volatilité attendue (30%), XOM est légèrement en deçà. Les perspectives implicites du marché jusqu’au milieu de l’année 2022 sont majoritairement neutres avec une légère tendance haussière et les perspectives jusqu’au début de l’année 2023 sont neutres avec une légère tendance baissière.

Les énormes incertitudes autour de l’inflation, ainsi que le conflit en Ukraine, sont positifs pour XOM, mais la forte performance des actions du mastodonte de l’énergie au cours de l’année dernière a réduit le potentiel de gains à terme.

Compte tenu des fondamentaux, des perspectives consensuelles de Wall Street et des perspectives implicites du marché, je modifie ma note sur XOM pour la rendre neutre/conserver.

Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également