© Reuters. L’Allemagne et les Etats-Unis discutent à Washington du projet gazoduc sous-marin Nord Stream 2 pour tenter de résoudre leur différend, a déclaré mardi le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas. /Photo prise le 1 juin 2021/REUTERS/Ber

BERLIN (Reuters) – L’Allemagne et les Etats-Unis discutent à Washington du projet de gazoduc sous-marin Nord Stream 2 pour tenter de résoudre leur différend, a déclaré mardi le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas.

“Comme vous le savez, des discussions sont actuellement en cours entre le gouvernement allemand et l’administration (américaine) à Washington”, a-t-il dit à la presse. Il a ajouté que Berlin cherchait à nouer un accord avec les Etats-Unis.

“Ce sera le sujet des pourparlers à Washington”, a-t-il souligné sans donner plus de précisions. “Je suis convaincu que nous parviendrons à trouver une solution, même si cela ne sera certainement pas facile et ne se produira peut-être pas rapidement”, a-t-il ajouté.

Selon le groupe allemand de presse Funke Media Group, la chancelière allemande, Angela Merkel, a envoyé deux émissaires à Washington pour préparer un accord de compromis sur Nord Stream 2 en amont de la visite en Europe, prévue à la mi-juin, du président américain Joe Biden.

Le projet Nord Stream 2, financé par le géant gazier public russe Gazprom et dont les travaux sont achevés à environ 95% à ce stade, doit permettre à Moscou d’accroître sa fourniture de gaz tout en contournant l’Ukraine, privant ainsi Kiev d’importantes recettes de transit.

Les Etats-Unis estiment qu’avec ce projet la Russie va accroître son influence économique et politique sur l’Europe, en rendant celle-ci plus dépendante de son gaz.

Mardi, le Kremlin a déclaré que Moscou saluait la décision des États-Unis de ne pas sanctionner ce projet de gazoduc, a rapporté l’agence de presse Interfax.

Interfax citait le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, qui a déclaré que la Russie ne prévoyait pas d’arrêter d’envoyer du gaz via l’Ukraine, car elle s’attend à ce que ses approvisionnements en gaz vers l’Europe augmentent.

(Sabine Siebold ; version française Claude Chendjou, éditée par Blandine Hénault)

Responsabilité : Fusion Media souhaite vous rappeler que les données contenues dans ce site ne sont pas nécessairement en temps réel ni exactes. Tous les prix des CFD (actions, indices, contrats à terme) et des devises ne sont pas fournis par les bourses, mais plutôt par les teneurs de marché. Les prix peuvent donc ne pas être exacts et différer du prix réel du marché, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et ne conviennent pas à des fins de négociation. Par conséquent, Fusion Media n’assume aucune responsabilité pour les pertes commerciales que vous pourriez subir suite à l’utilisation de ces données.

Fusion Media ou toute personne impliquée dans Fusion Media n’acceptera aucune responsabilité pour les pertes ou les dommages résultant de la confiance accordée aux informations, y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente contenus dans ce site Web. Veuillez être pleinement informé des risques et des coûts associés à la négociation sur les marchés financiers, car il s’agit de l’une des formes d’investissement les plus risquées qui soient.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également