Investing.com – La chute du s’accélère depuis la nuit dernière, avec un récent creux à 32.418$, alors qu’il évoluait vers 37.800$ hier après-midi, soit une chute de 14% en environ 12 heures.

Parmi les dernières informations importantes au sujet des cryptomonnaies, on rappellera que le président US Biden discutera du rôle des cryptomonnaies dans les récentes attaques ransomware, à l’occasion du G7 qui aura lieu ce week-end.

Biden va s’exprimer sur les cryptomonnaies ce week-end

Le sentiment sur le marché des cryptomonnaies est que l’étau de la régulation se resserre en même temps que la popularité et la notoriété croît. On peut ainsi estimer que le président US puisse tenir des propos fort à l’encontre du Bitcoin, bien que des décisions concrètes soient peu probables.

Quoi qu’il en soit, cela rappelle, comme de nombreuses voix en avertissent, qu’une régulation plus forte peut venir à tout moment entraver la croissance du marché des cryptomonnaies.

On rappellera également que la semaine a débuté hier avec plusieurs informations négatives.

Une plus forte répression des cryptos en vue en Chine

Des craintes sur une plus forte répression des activités liées aux cryptomonnaies en Chine ont joué un grand rôle, suite au blocage de pages liées aux cryptomonnaies sur un réseau social chinois, une décision sans doute liée à des pressions du gouvernement.

Cela laisse craindre que la Chine passe de la parole aux actes en ce qui concerne l’interdiction du trading et du mining de Bitcoin dans son pays. En effet, ces activités sont théoriquement interdites depuis 2017 en Chine, mais il existe de nombreux moyens de contournement.

Une plus forte répression pourrait ainsi signifier que les Chinois n’auront réellement plus accès aux cryptomonnaies, ce qui privera le marché d’un immense réservoir de capitaux.

Les institutionnels se détournent du BTC selon Goldman Sachs (NYSE 🙂

L’autre information négative qui a été relevée hier concernait un rapport de Goldman Sachs qui a laissé entendre que les institutionnels ne sont plus vraiment intéressés par le Bitcoin.

Selon la banque, les fonds spéculatifs asiatiques ne sont en effet peut-être pas aussi optimistes à l’égard du bitcoin que leurs homologues américains.

Moins d’un pour cent des directeurs d’investissement ont indiqué que le bitcoin est leur classe d’actifs d’investissement préférée, tandis qu’environ 35 % ont indiqué que la monnaie numérique est la classe d’actifs qu’ils préfèrent le moins, a constaté la banque.

Analyse technique

D’un point de vue graphique, on notera que le Bitcoin a plus ou moins égalé le creux annuel du 23 mai ce matin, vers 32.500$, bien que sur certaines plateformes, le Bitcoin soit descendu proche de 30.000$ ce jour-là.

Ainsi, on peut considérer 32.000-32.500$ comme un support immédiat, dont la cassure mettrait le seuil psychologique majeur de 30.000$ en ligne de mire.

A la hausse, on rappellera que la tendance de fond du Bitcoin restera négative tant qu’il ne repassera pas au-dessus de 40.000$, et plus idéalement au-dessus de la la moyenne mobile 200 jours actuellement située à 41.900$.

A plus court terme, il est aussi intéressant de relever que la moyenne mobile 200 heures, actuellement à 36.650$, a joué hier un rôle de résistance. C’est donc également un seuil à garder en tête en cas de rebond.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également