Inscrivez vous et recevez notre actualité en temps réel.

 

© Reuters. Une enquête de cinq mois a permis de déterminer que le gouverneur démocrate de l’Etat de New York, Andrew Cuomo, a harcelé sexuellement plusieurs femmes, créé un “climat de peur” dans le lieu de travail et enfreint plusieurs lois fédérales et loca

par Jonathan Allen

NEW YORK (Reuters) – Le gouverneur démocrate de l’Etat de New York, Andrew Cuomo, a rejeté mardi les conclusions d’une enquête du parquet selon lesquelles il a harcelé sexuellement plusieurs femmes, créé un “climat de peur” dans ses services et enfreint plusieurs lois fédérales et locales.

“Je n’ai jamais touché quiconque de manière inappropriée”, a déclaré Andrew Cuomo, en poste depuis 2011. “Ce n’est pas la personne que je suis, et je ne l’ai jamais été”.

Un peu plus tôt dans la journée, la procureure générale de l’Etat de New York a déclaré que l’enquête, qui a duré 5 mois, avait permis de déterminer qu’Andrew Cuomo avait commis des attouchements, donné sans consentement des baisers et des accolades, et effectué des commentaires désobligeants contre 11 femmes.

S’exprimant lors d’un point de presse, Letitia James, une démocrate, a ajouté que les bureaux du gouverneur sont devenus un lieu de travail “toxique” ayant permis à des faits de harcèlement de se produire.

Andrew Cuomo, âgé de 63 ans, a déclaré que “les faits sont bien différents de ce qui a été décrit”.

Les conclusions de l’enquête, détaillées dans un rapport de 168 pages, pourraient lourdement compromettre l’avenir politique d’Andrew Cuomo et nuire à son administration, même s’il s’agit d’une enquête civile qui n’entraînera aucune poursuite pénale.

Carl Heastie, le “speaker” de l’Assemblée new-yorkaise contrôlée par les démocrates qui a autorisé l’ouverture de l’enquête, a qualifié de “perturbantes” les conclusions de l’enquête. Dans un communiqué, il a ajouté qu’elles dressaient le portrait de “quelqu’un n’étant pas apte” à occuper un poste.

“Spécifiquement, l’enquête a établi que le gouverneur Andrew Cuomo a harcelé sexuellement d’anciennes et d’actuelles employées de l’Etat de New York avec des attouchements non voulus et non consensuels, et en effectué de nombreux commentaires offensants”, a déclaré Letitia James.

L’Attorney General a indiqué que les enquêteurs ont interrogé 179 personnes, dont des plaignantes et des employés de l’exécutif local, et que l’enquête avait permis de dessiner “un tableau clair et profondément perturbant” de ce qu’elle a qualifié de “climat de peur”. La majorité des victimes d’Andrew Cuomo étaient jeunes, a-t-elle précisé.

(Reportage Jonathan Allen, avec Nathan Layne; version française Jean Terzian, édité par Nicolas Delame)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également