© Reuters. Organiser les Jeux olympiques dans les conditions sanitaires actuelles au Japon, où sévit toujours l’épidémie de COVID-19, n’est “pas normal”, a déclaré mercredi le principal conseiller médical du gouvernement japonais. /Photo prise le 30 mai 2021/

TOKYO (Reuters) – Organiser les Jeux olympiques dans les conditions sanitaires actuelles au Japon, où sévit toujours l’épidémie de COVID-19, n’est “pas normal”, a déclaré mercredi le principal conseiller médical du gouvernement japonais.

S’exprimant devant une commission parlementaire, Shigeru Omi a déclaré que, si les JO devaient tout de même avoir lieu, les organisateurs devraient expliquer ce choix à la population, réduire l’ampleur de l’événement et renforcer leurs contrôles.

“Il n’est pas normal d’organiser des Jeux olympiques dans une situation comme celle-là”, a dit Shigeru Omi, pourtant réputé pour sa modération.

La contestation est forte au Japon contre le maintien de ces Jeux olympiques, déjà reportés d’un an en 2020 en raison de la crise sanitaire due au coronavirus. Ils doivent avoir lieu du 23 juillet au 8 août.

L’état d’urgence a été prolongé vendredi dernier de trois semaines dans neuf préfectures, dont celle de Tokyo, face à la poursuite de l’épidémie sur l’archipel.

Le rythme des contaminations a récemment ralenti mais le système hospitalier japonais reste soumis à d’intenses contraintes et seulement 2,7% des Japonais ont été vaccinés jusqu’à présent, selon des calculs de Reuters.

Le Premier ministre Yoshihide Suga et le comité d’organisation ne cessent pour leur part de garantir que les Jeux olympiques seront sûrs au plan sanitaire.

Les dirigeants du G7, dont fait partie le Japon, prévoient d’afficher leur soutien à la tenue de ces JO à l’issue de leur sommet prévu du 11 au 13 juin en Grande-Bretagne, a rapporté mercredi l’agence de presse Kyodo.

(Sakura Murakami et Ritsuko Ando ; version française Bertrand Boucey)

Responsabilité : Fusion Media souhaite vous rappeler que les données contenues dans ce site ne sont pas nécessairement en temps réel ni exactes. Tous les prix des CFD (actions, indices, contrats à terme) et des devises ne sont pas fournis par les bourses, mais plutôt par les teneurs de marché. Les prix peuvent donc ne pas être exacts et différer du prix réel du marché, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et ne conviennent pas à des fins de négociation. Par conséquent, Fusion Media n’assume aucune responsabilité pour les pertes commerciales que vous pourriez subir suite à l’utilisation de ces données.

Fusion Media ou toute personne impliquée dans Fusion Media n’acceptera aucune responsabilité pour les pertes ou les dommages résultant de la confiance accordée aux informations, y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente contenus dans ce site Web. Veuillez être pleinement informé des risques et des coûts associés à la négociation sur les marchés financiers, car il s’agit de l’une des formes d’investissement les plus risquées qui soient.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également