• L’action Tesla a perdu plus de 40 % cette année, dans un contexte de vente généralisée des sociétés à forte croissance.
  • Les analystes préviennent que les difficultés du constructeur automobile en Chine sont devenues impossibles à ignorer.
  • L’offre de rachat de Twitter par Elon Musk pèse également sur le titre.

Les actions du plus grand constructeur de voitures électriques au monde, Tesla (NASDAQ:), ont fortement chuté depuis plus d’un mois, clôturant mardi à 628,16 dollars, soit une baisse de près de 7% sur la journée.

L’action a souffert d’une combinaison de facteurs, notamment de perspectives macroéconomiques sombres, d’une augmentation des cas de COVID en Chine et de la promesse d’Elon Musk d’acheter Twitter (NYSE:) pour 44 milliards de dollars.

Contrairement aux corrections de l’année dernière, où Tesla a réussi à rebondir rapidement, cette fois-ci semble différente. Dans le contexte de la liquidation généralisée des sociétés à forte croissance, les pertes subies par les actions Tesla – le titre a perdu plus de 47 % depuis le début de l’année – sont beaucoup plus importantes que celles d’autres poids lourds du marché, comme Apple (NASDAQ:), qui a perdu plus de 20 % cette année.

Jusqu’à présent, Tesla a réussi à surmonter les perturbations actuelles de l’approvisionnement mondial et la flambée des coûts des matières premières plus efficacement que la concurrence. Elle a réalisé 11 tout en dépassant systématiquement les estimations de production des analystes.

Toutefois, certains signes indiquent que la dernière épidémie de coronavirus en Chine, qui a prolongé les mesures de confinement déjà en cours et qui a entraîné de multiples perturbations de la production dans son usine de Shanghai, nuira à la production au deuxième trimestre.

Dans une note récente, l’analyste Adam Jonas de Morgan Stanley a averti que les contraintes d’approvisionnement en Chine pourraient potentiellement entraîner un manque à gagner “substantiel” sur les livraisons au deuxième trimestre. Selon les données de Bloomberg, l’estimation moyenne des analystes concernant les livraisons de Tesla au deuxième trimestre s’établit à environ 303 000 unités, soit une baisse de 12 % par rapport à la fin mars.

Incertitude entourant l’accord avec Twitter

Outre les blocages en Chine et la détérioration de l’environnement macroéconomique, l’implication d’Elon Musk dans l’obtention de conditions favorables sur Twitter n’aide pas non plus. Le dirigeant milliardaire de Tesla a récemment déclaré sur Twitter que l’opération était “en attente” jusqu’à ce qu’il obtienne davantage d’informations sur la proportion d’utilisateurs de la plateforme de médias sociaux qui sont des comptes de spam.

Cela s’est produit alors que les actions de Tesla, sur laquelle Musk compte pour financer l’opération, et de Twitter ont chuté. Le conseil d’administration de Twitter, quant à lui, affirme qu’il a l’intention d’appliquer l’accord, qui prévoit le paiement de 54,20 dollars par action. Cette incertitude pèse lourdement sur les investisseurs de Tesla, qui craignent que M. Musk ne doive vendre davantage de ses parts dans la société de véhicules électriques pour financer l’opération. Pour ajouter une pression supplémentaire, l’accord prévoit également des “frais de résiliation inversés” d’un milliard de dollars qui seraient déclenchés si Musk se retirait de l’accord.

Compte tenu de la myriade de vents contraires, les derniers problèmes de Tesla ont créé un clivage important au sein de la communauté des analystes concernant l’action de la société.

Parmi les 42 analystes interrogés par Investing.com, si 22 personnes ont attribué la note d’achat à TSLA, un nombre presque égal a attribué la note de vente ou la considère comme neutre.

TSLA - Consensus des analystes

TSLA – Consensus des analystes

Source : Investing.com

Leur objectif de cours moyen à 12 mois de 973,84 dollars indique une hausse de 55,03 %, mais la fourchette de prix est large : de 250 dollars au plus bas à 1 620 dollars au plus haut, ce qui montre à quel point les analystes sont incertains de la trajectoire future du titre.

Dans une note publiée mardi, Bernstein a déclaré qu’il craignait que l’achat de Twitter par Elon Musk n’entraîne une nouvelle baisse des actions Tesla. La note dit :

“Le risque financier le plus important – mais le moins probable – est peut-être que Musk réalise l’opération, et que le cours de l’action TSLA baisse de manière significative, déclenchant un appel de marge.”

Cependant, les partisans de Tesla ont une bonne raison de rester fidèles. Les actions de Tesla ont grimpé de plus de 22 000 % depuis son entrée en bourse en 2010, offrant aux investisseurs un rendement annuel de 58 %. L’indice , quant à lui, a enregistré un rendement de 373 %, dividendes compris, sur la même période, soit une moyenne de 15 % par an.

Tout en réitérant la surpondération du cours de Tesla, Piper Sandler a déclaré dans une note que le titre reste une “participation de base.”

“Nous réduisons nos estimations et notre objectif de cours pour refléter la faiblesse liée à COVID en Chine, ainsi qu’une hypothèse de WACC (coût moyen pondéré du capital) plus élevée dans notre modèle DCF. Toutefois, nous considérons toujours TSLA comme une valeur clé dans tout portefeuille de “mobilité avancée”.”

Conclusion : Faut-il fuir l’action Tesla ?

Tout repli de l’action Tesla s’est avéré être une opération lucrative pour les acheteurs de titres en baisse. Mais cette fois-ci semble différente, étant donné la multitude de défis auxquels l’entreprise est confrontée, notamment les perturbations de la production en Chine, la détérioration de l’environnement macroéconomique et l’incertitude entourant l’accord de Musk sur Twitter.

***

Vous souhaitez trouver votre prochaine idée d’action ou d’ETF ? InvestingPro+ vous offre la possibilité de passer en revue plus de 135 000 actions pour trouver les actions à la croissance la plus rapide ou les plus sous-évaluées au monde, grâce à des données, des outils et des informations professionnels. En savoir plus >>

Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également