Les politiques incohérentes du président Donald Trump ont rendu difficile le commerce sur les marchés. Mais il y a une exception : Il est cohérent lorsqu’il s’agit de faire l’éloge de lui-même, ce qui est une cohérence que les opérateurs à court terme peuvent exploiter.

Donald Trump un exemple précis de la première semaine de juin :

Le président et son administration ont accès à certaines informations avant leur diffusion publique. Dans ce cas particulier, ils ont eu accès aux données relatives à l’emploi.

Le premier vendredi de chaque mois, à 8h30 (heure de l’Est), le Bureau des statistiques du travail du ministère américain du travail publie le résumé de la situation de l’emploi, connu sous le nom de “rapport sur l’emploi”. Les membres de la haute administration sont informés des données la veille au soir.

Comme nous le savons maintenant, M. Donald Trump prend plaisir à exprimer ses pensées par voie électronique, souvent de manière spontanée. Le vendredi, à 7h21, il a tweeté :

Il attend avec impatience de voir les chiffres de l’emploi à 8h30 ce matin.

Donald Trump

Donald Trump (@realDonaldTrump) 1er juin 2018 :
Tout au long de ses 17 mois de mandat, M. Donald Trump s’est personnellement attribué le mérite des bonnes nouvelles, tant politiques qu’économiques. Poursuivant cette tendance, les données sur l’emploi ont été impressionnantes. En mai, le taux de chômage américain est tombé à 3,8 %, son plus bas niveau en 18 ans, ce qui est supérieur aux prévisions de 3,9 %. Les employeurs ont ajouté 223 000 emplois non agricoles à leur liste de paie. Et les salaires ont augmenté plus rapidement que prévu, signe que le resserrement du marché du travail incite les employeurs à payer davantage les travailleurs. En fait, le mois de mai a marqué le 92e mois consécutif de croissance de l’emploi aux États-Unis : un record.

 

Transformer les tweets de Donald Trump en action

Lorsque M. Donald Trump se tape sur le dos avant la publication de tout indicateur économique, attendez-vous à ce que les chiffres soient impressionnants. Envisagez donc d’adopter les stratégies de marché suivantes à court terme :

Être long sur le dollar américain. Lorsque l’économie d’un pays montre des signes de renforcement, il est logique d’être long sur la monnaie de ce pays. Dans cette situation particulière, les monnaies qui s’échangeront probablement à la baisse par rapport au dollar américain ont tendance à être des monnaies “sûres” comme le yen japonais et le franc suisse. Alternativement, plutôt que de s’aventurer dans des opérations de change complexes, prenez une position longue DXY, un indice qui est long tel que le dollar américain par rapport à un panier de six devises. Une autre approche consisterait à acheter le fonds Invesco DB US Dollar Index Bullish Fund (UUP) ou l’indice Wisdom Tree Bloomberg, US Dollar Bullish Index (USDU).

Vente à découvert d’or et d’actions de mines d’or. La baisse de la demande d’investissements de qualité signifie également un affaiblissement du marché de l’or. Une alternative à la vente à découvert de contrats à terme sur l’or, qui nécessite une gestion active et solide des risques, consiste à acheter l’ETN de la Deutcshe Bank sur l’or à découvert (DGZ). Pour les actions, consultez le Direxion Daily Gold Miners Index Bear 3X Shares ETF (DUST) et le Direxion Daily Junior Gold Miners Index Bear 3X Shares ETF (JDST) (notez que les deux sont à effet de levier).

Donald Trump

Soyez long sur les marchés d’actions américains. L’indice S&P 500, l’indice composite Nasdaq, l’indice Russell 2000 ou un mélange des trois pourraient être judicieux : les actions à grande et petite capitalisation bénéficient toutes de la vigueur du marché du travail. Le 1er juin, par exemple, les contrats à terme sur les indices boursiers se sont fortement redressés entre le tweet de Donald Trump et la cloche d’ouverture.

Enfin, il faut vendre des obligations ou opter pour des taux longs. De meilleurs chiffres sur l’emploi se traduisent par des taux plus élevés. Prenons l’indice ProShares Short High Yield Index (SJB), le ProShares Short 7-10 Year Treasury (TBX), l’iPath US Treasury 10-year Bear Exchange Traded Note (DTYS) ou le Barclays Inverse U.S. Treasury Aggregate ETN (TAPR). Pour les investisseurs à la baisse, envisagez des produits à effet de levier et à revenu fixe à court terme, comme les Daily 20+ Year Treasury Bear 3X Shares (TMV).

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également