© Reuters. Les faits de viols et agressions sexuelles sur mineur par personne ayant autorité dont était accusé le constitutionnaliste Olivier Duhamel par son ex-beau-fils “Victor” Kouchner, a été classé sans suite lundi “en raison de la prescription de l’actio

PARIS (Reuters) – Les faits de viols et agressions sexuelles sur mineur par personne ayant autorité dont était accusé le constitutionnaliste Olivier Duhamel par son ex-beau-fils “Victor” Kouchner, a été classé sans suite lundi “en raison de la prescription de l’action publique”, annonce le procureur de Paris Rémy Heitz dans un communiqué.

Cette infraction “aurait donné lieu à des poursuites de la part du parquet si le délai fixé par la loi n’était pas dépassé”, est-il rappelé dans ce communiqué.

Le parquet de Paris avait ouvert le 5 janvier dernier une enquête préliminaire des chefs de “viols sur mineur de quinze ans par personne ayant autorité, viols par personne ayant autorité, agressions sexuelles sur mineur de quinze ans par personne ayant autorité et agressions sexuelles par personne ayant autorité”, dans le sillage de la parution du livre “La Familia Grande”, de Camille Kouchner.

Dans cet ouvrage, la belle-fille d’Olivier Duhamel accuse le politologue d’avoir infligé des violences sexuelles à son frère jumeau – qu’elle prénomme “Victor” pour préserver son anonymat – lorsqu’ils étaient adolescents.

L’affaire avait provoqué un vif émoi en France et incité le gouvernement à lancer un examen de la législation dans le but de l’adapter et mieux protéger les victimes d’inceste et de violences sexuelles.

(Myriam Rivet, édité par Blandine Hénault)

Responsabilité : Fusion Media souhaite vous rappeler que les données contenues dans ce site ne sont pas nécessairement en temps réel ni exactes. Tous les prix des CFD (actions, indices, contrats à terme) et des devises ne sont pas fournis par les bourses, mais plutôt par les teneurs de marché. Les prix peuvent donc ne pas être exacts et différer du prix réel du marché, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et ne conviennent pas à des fins de négociation. Par conséquent, Fusion Media n’assume aucune responsabilité pour les pertes commerciales que vous pourriez subir suite à l’utilisation de ces données.

Fusion Media ou toute personne impliquée dans Fusion Media n’acceptera aucune responsabilité pour les pertes ou les dommages résultant de la confiance accordée aux informations, y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente contenus dans ce site Web. Veuillez être pleinement informé des risques et des coûts associés à la négociation sur les marchés financiers, car il s’agit de l’une des formes d’investissement les plus risquées qui soient.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également