Inscrivez vous et recevez notre actualité en temps réel.

 

Cet article a été rédigé en exclusivité pour Investing.com

  • L’inflation pousse les prix à la hausse
  • Le petit-déjeuner devient coûteux : Le café et le sucre atteignent des niveaux record sur plusieurs années
  • Le coût du déjeuner augmente : Les céréales restent à leur niveau le plus élevé depuis des années
  • Le dîner s’envole : Les viandes coûtent plus cher en 2021
  • D’autres augmentations à l’horizon

Au cours des dernières semaines, les prix de nombreuses matières premières ont corrigé à la baisse. Entre-temps, toutes les matières premières restent sensiblement plus élevées qu’aux creux de 2020. Au cours des derniers mois, les données sur les prix à la consommation indiquent que l’inflation atteint des niveaux jamais vus depuis des années. L’IPC de base exclut l’alimentation et l’énergie, mais n’importe quel consommateur vous dira que le coût du plein d’essence ou des courses au supermarché a explosé.

Les économistes de la Réserve fédérale américaine estiment que les pressions inflationnistes sont transitoires. Ils ont imputé cette hausse à des goulets d’étranglement dans la chaîne d’approvisionnement, pointant du doigt les problèmes des scieries qui ont fait grimper le prix du bois à un niveau record en mai. Plus récemment, une pénurie de semi-conducteurs a fait grimper les prix des voitures, ce qui a conduit la banque centrale à pointer du doigt un autre facteur temporaire. Toutefois, les consommateurs savent que la hausse des prix des produits de première nécessité n’est pas près de s’atténuer.

En fin de compte, manger coûte beaucoup plus cher de nos jours, ce qui ne devrait pas être une situation “transitoire”. Manger est devenu cher, et nous pourrions être aux prémices de tendances qui feront grimper les prix des denrées alimentaires de façon considérable au cours des mois et des années à venir.

L’inflation pousse les prix à la hausse

Les données de l’indice des prix à la consommation de mai et juin ont été fortement inflationnistes. La banque centrale américaine a attribué la hausse de mai aux prix du bois et du , qui ont atteint des sommets. En juin, elle a pointé du doigt la pénurie de semi-conducteurs et la hausse des prix des voitures neuves et d’occasion. La Fed continue de considérer la hausse de l’inflation comme un événement “transitoire”.

Le 11 août, l’IPC de juillet a augmenté de 5,4 % par rapport au niveau de juillet 2020. Le baromètre a augmenté de 0,50 % d’un mois sur l’autre et correspond aux prévisions du consensus.

Parallèlement, l’inflation de base hors alimentation et énergie a augmenté de 0,3 % en juillet, ce qui est inférieur aux prévisions de 0,4 %.

Les économistes soutiennent que les données de l’IPC de base sont un indicateur d’inflation plus fiable en raison de la volatilité des prix des produits pétroliers et alimentaires. En attendant, les consommateurs ont besoin de se nourrir et d’alimenter leur vie.

La nourriture et l’énergie ne sont pas un luxe ; ce sont des nécessités. Les données les plus récentes continuent de nous dire que faire le plein de nos véhicules et alimenter nos corps devient de plus en plus cher chaque mois. L’inflation ponctionne les budgets des gens, même si la Fed affirme qu’il s’agit d’un phénomène temporaire. Le problème est que les prix à la consommation augmentent beaucoup plus vite qu’ils ne baissent.

Le petit-déjeuner devient cher : Le café et le sucre atteignent des sommets inégalés depuis plusieurs années

De nombreux nutritionnistes affirment que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Il permet à notre corps de faire face aux défis de la journée. Le café et le sucre sont des aliments de base du petit-déjeuner pour beaucoup.

Source, tous les graphiques : CQG

Le graphique montre que les sur l’Intercontinental Exchange ont été négociés dans une fourchette de 1,0970 $ à 1,3080 $ en août 2020. En août 2021, la fourchette a été de 1,7160 $ à 1,8655 $.

Sur la base des sommets atteints au cours des mois, les prix du café sont plus de 42,5% plus élevés en 2021 qu’en 2020. De plus, le café a atteint son prix le plus élevé depuis octobre 2014 en juillet, à 2,1520 $ la livre.

Sugar Monthly

Les se sont échangés entre 12,39 et 13,28 cents par livre en août 2020. La fourchette ce mois-ci a été de 17,74 à 19,75 cents. Au plus haut, le sucre est près de 49 % plus élevé en août que l’année dernière à la même époque. Le sucre s’est négocié à son prix le plus élevé depuis mars 2017 cette semaine.

Le petit-déjeuner est beaucoup plus cher en août 2021 qu’il ne l’était en 2020.

Les déjeuners de plus en plus couteux : Les céréales restent à des niveaux plus élevés depuis des années

Les céréales sont des produits de base dans de nombreux aliments que nous consommons. Les ingrédients de notre sandwich du midi ont sensiblement augmenté entre août 2020 et août 2021.

Soybeans Monthly

En août dernier, les ont atteint un sommet de 9,67 $ le boisseau. Au niveau de 13,99 $ le 12 août, les contrats à terme sur les oléagineux étaient en hausse de 44,7 %.

Corn Monthly

Les sont passés d’un sommet de 3,53 $ en août dernier au niveau de 5,5075 $ le boisseau, soit un gain de 56 % sur la période.

Wheat Monthly

Le blé est le principal ingrédient du pain, qui nourrit le monde entier. En août 2020, les du CBOT ont atteint un sommet de 5,5175 $ le boisseau. Au niveau de 7,3325 $, le blé est en hausse de plus de 32,9 % en glissement annuel.

Le dîner s’envole : Les viandes coûtent plus cher en 2021

Les viandes sont les protéines que de nombreuses personnes consomment à l’heure du dîner. Le dîner est devenu beaucoup plus cher au cours de l’année dernière.

Porc maigre

Les à proximité ont atteint un sommet à 56,70 cents la livre en août 2020. Au niveau de 1,10050 $ le 12 août, ils étaient plus de 94 % plus élevés.

Live Cattle Monthly

Les sur le contrat le plus proche ont atteint un sommet à 1,08225 $ par livre en août 2020. À 1,22625 $ le 12 août, le boeuf en gros était en hausse de 13,3 %.

De nouvelles augmentations à l’horizon

La Fed peut qualifier l’inflation de “transitoire”, mais elle pèse lourdement sur le budget des consommateurs. La tendance est toujours votre meilleure amie sur les marchés, toutes classes d’actifs confondues. Dans les matières premières qui nourrissent le monde, le chemin de moindre résistance des prix reste à la hausse en août 2021.

Le raz-de-marée de liquidités des banques centrales et le tsunami de mesures de relance des gouvernements ont planté dans l’économie des graines inflationnistes qui fleurissent sous la forme d’une hausse des prix des produits agricoles et autres matières premières. Les métaux industriels, l’énergie et d’autres matières premières ont également connu des augmentations de prix spectaculaires en glissement annuel.

Les économistes peuvent faire valoir que la bonne mesure de l’inflation exclut les articles qui alimentent nos vies et nous nourrissent. La plupart des consommateurs ont un point de vue beaucoup plus réaliste, car ils doivent payer plus cher pour les produits essentiels, et les prix continuent d’augmenter.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également