Inscrivez vous et recevez notre actualité en temps réel.

 

Le mois de septembre a été synonyme de volatilité accrue et de marasme sur les marchés plus larges. Par exemple, depuis le début du mois, l’indice , le et le NASDAQ 100 sont en baisse d’environ 2,4 %, 1,9 % et 1,6 %, respectivement. Par conséquent, ceux qui recherchent un revenu régulier mettent les actions privilégiées sur leur liste de surveillance.

Les actions privilégiées sont des actifs hybrides. Elles présentent les caractéristiques à la fois des obligations, qui versent un revenu fixe, et des actions, qui représentent la propriété d’une entreprise. Il convient toutefois de noter que cette explication simplifiée porte sur les titres privilégiés basés aux États-Unis. Dans d’autres juridictions, ils peuvent avoir des caractéristiques légèrement différentes.

Les investisseurs achètent généralement des actions privilégiées pour obtenir un revenu et pas nécessairement une croissance. Les détenteurs reçoivent des paiements de dividendes selon un calendrier fixe, qui ressemble à celui des obligations. Mais ces titres offrent généralement un rendement supérieur à celui des obligations. Aux États-Unis, il peut également y avoir un traitement fiscal favorable des distributions. Les lecteurs intéressés sont donc invités à consulter un conseiller financier ou un fiscaliste.

Des recherches récentes menées par Anthony L. Loviscek de l’Université Seton Hall dans le New Jersey, suggèrent que :

“Une allocation de fonds d’actions privilégiées de l’ordre de 5 % à 15 % peut réduire le risque du portefeuille, tout en préservant au moins le rendement du portefeuille, ce qui constitue un coussin pour les gestionnaires de portefeuille de fonds équilibrés et pour les investisseurs à la recherche de revenus.”

Les bénéfices des sociétés n’ont généralement pas d’incidence sur le prix des actions privilégiées. Toutefois, les cotes de crédit des émetteurs, ainsi que les taux d’intérêt, sont des facteurs importants à prendre en considération lorsqu’on investit dans ces titres. Et, en cas de faillite, les actionnaires privilégiés ont la priorité sur les actionnaires ordinaires. Le terme “privilégié” souligne le droit plus élevé sur les actifs d’une entreprise en cas de liquidation.

Nous avons déjà parlé d’un fonds négocié en bourse (FNB) qui investit dans les actions privilégiées. Il s’agissait de :

  • Invesco Preferred ETF (NYSE:) : Baisse de 0,72 % depuis le début de l’année ; le rendement du dividende est de 4,88 %. Avec un actif net de plus de 7,5 milliards de dollars, c’est l’un des plus grands fonds privilégiés.
  • iShares International Preferred Stock ETF (NYSE:) : Ce fonds a été fermé en août 2021.

Aujourd’hui, nous présentons un autre fonds qui pourrait plaire à un éventail d’investisseurs.

Global X SuperIncome Preferred ETF

  • Cours actuel : 12,02$
  • Fourchette sur 52 semaines : 10,89 $ – 12,15$
  • Rendement des dividendes : 5,65%
  • Ratio de dépenses : 0,58 % par an

Le Global X SuperIncome™ Preferred ETF (NYSE:) suit les rendements de l’indice S&P Enhanced Yield North American Preferred Stock. Le fonds, qui a été coté en juillet 2012, investit actuellement dans 41 des actions privilégiées à rendement le plus élevé cotées aux États-Unis et au Canada.

En termes de répartition par sous-secteur, les financières constituent la part la plus importante, avec 62,83 %, suivies de l’énergie (8,94 %) et des soins de santé (5,84 %).

Nos lecteurs seront peut-être intéressés de savoir qu’aux États-Unis, les banques sont parmi les plus grands émetteurs d’actions privilégiées. Les 10 principaux titres du fonds représentent 40 % de l’actif net de 230 millions de dollars.

Les titres privilégiés du poids lourd des semi-conducteurs Broadcom Inc (NASDAQ:), du fabricant d’équipements de soins de santé Becton Dickinson and Company (NYSE:), d’Ally Financial Inc (NYSE:), de PNC Financial Services Group Inc (NYSE:) et d’U.S. Bancorp (NYSE:) sont en tête de liste.

Depuis le début de l’année, le fonds est en hausse d’environ 7,9 % et a atteint un sommet pluriannuel en août. Le prix actuel soutient un rendement de 5,65 %. Nous devons noter que le SPFF effectue des distributions sur une base mensuelle. Les lecteurs intéressés pourraient envisager d’investir autour de ces niveaux.

Plusieurs autres ETF privilégiés pourraient intéresser les lecteurs :

  • First Trust Preferred Securities and Income ETF (NYSE:)
  • iShares Preferred and Income Securities ETF (NASDAQ:)
  • SPDR® ICE Preferred Securities ETF (NYSE:)





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également