Dans cette troisième partie d’une série de quatre, nous examinons chacun des 11 secteurs du et les fonds négociés en bourse (FNB) qui donnent une exposition à chaque segment.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, le S&P 500 se maintient à des niveaux records, avec une hausse de 27,8 % depuis le début de l’année. Cependant, tous les secteurs n’ont pas connu le même rendement.

Dans la première partie de la série, nous avons examiné les services de communication, la consommation de base et la consommation discrétionnaire. Dans la seconde, nous avons abordé l’énergie, la finance et la santé.

Nous allons maintenant nous intéresser aux secteurs de l’industrie et des technologies de l’information. Nous conclurons cette série demain, lorsque nous aborderons les matériaux, l’immobilier et les services publics.

1. Produits industriels

Le fonds Industrial Select Sector SPDR® Fund (NYSE:) offre une exposition aux entreprises qui fabriquent, assemblent ou distribuent des biens d’équipement. Les sous-secteurs comprennent l’aérospatiale et la défense, la construction, les équipements électriques, les tests et mesures, les transports ainsi que les machines industrielles.

XLI, qui suit la performance de l’indice Industrial Select Sector, compte 72 positions. Le fonds a été lancé en décembre 1998. Environ un cinquième des sociétés appartiennent au secteur de la machinerie, suivi de l’aérospatiale et de la défense (17,38 %), des conglomérats industriels (12,82 %), des transports routiers et ferroviaires (11,65 %) et des transports aériens, du fret et de la logistique (8,21 %).

Les principaux noms figurant sur la liste sont le groupe de transport ferroviaire Union Pacific (NYSE:), le poids lourd de l’expédition et de la logistique United Parcel Service (NYSE:), le nom de la fabrication et de la technologie Honeywell International (NASDAQ : ), les géants de l’aérospatiale et de la défense Raytheon Technologies (NYSE:) et Boeing (NYSE:), et le fabricant d’équipements de construction Caterpillar (NYSE:). Près de 40 % des actifs se trouvent dans les 10 premières valeurs.

En 2021, le fonds a ajouté environ 19,5 %. Son rendement en dividendes est de 1,2 %. XLI a atteint un sommet historique à la mi-novembre. Les ratios C/B et P/E de suivi sont respectivement de 22,62 et 5,03. Compte tenu de la forte hausse du cours, une baisse potentielle vers 102 $ ou moins améliorerait la marge de sécurité.

McKinsey suggère que les entreprises qui réussissent dans le secteur industriel suivent généralement “trois étapes : tirer parti de la technologie pour atteindre une croissance rentable, instituer une meilleure surveillance de l’entreprise et créer une plate-forme par le biais de fusions et d’acquisitions pour favoriser l’expansion”.

Par conséquent, les investisseurs potentiels doivent effectuer des recherches approfondies sur les entreprises individuelles afin de déterminer si elles méritent de figurer dans leurs portefeuilles à long terme. Les investisseurs pourraient également envisager d’acheter un ETF. Deux autres fonds similaires méritent d’être mentionnés : le Vanguard Industrials Index Fund ETF Shares (NYSE:) et le iShares U.S. Industrials ETF (NYSE:).

2. Technologies de l’information

Au cours de l’année écoulée, l’indice a enregistré une performance de 35,5 %. Ce secteur clé comprend des entreprises issues de segments tels que les logiciels et les services, les semi-conducteurs et les équipements pour semi-conducteurs, ainsi que le matériel et les équipements technologiques.

La numérisation accrue au cours de la période COVID-19 a entraîné une croissance importante pour le secteur. Par conséquent, nous disposons d’un large éventail de FNB susceptibles de séduire les investisseurs :

  • iShares Semiconductor ETF (NASDAQ:) – en hausse de 45,4 % depuis le début de l’année ;
  • SPDR® S&P Semiconductor ETF (NYSE:) – en hausse de 44,0 % depuis le début de l’année ;
  • iShares U.S. Technology ETF (NYSE:) – en hausse de 37,0 % depuis le début de l’année ;
  • Technology Select Sector SPDR® Fund (NYSE:) – en hausse de 35,6 % depuis le début de l’année ;
  • Fidelity® MSCI Information Technology Index ETF (NYSE:) – en hausse de 31,4 % depuis le début de l’année ;
  • Vanguard Information Technology Index Fund ETF Shares (NYSE:) – en hausse de 31,2 % sur douze mois ;
  • Invesco S&P 500® Equal Weight Technology ETF (NYSE:) – en hausse de 29,0 % en cumul annuel ;
  • Invesco QQQ Trust (NASDAQ:) – en hausse de 28,5 % depuis le début de l’année ;
  • Defiance 5G Next Gen Connectivity ETF (NYSE:) – en hausse de 26,0 % depuis le début de l’année ;
  • First Trust Cloud Computing ETF (NASDAQ:) – en hausse de 11,2 % en cumul annuel ;
  • SPDR® S&P Software & Services ETF (NYSE:) – en hausse de 9,3 % depuis le début de l’année ;
  • Invesco NASDAQ Next Gen 100 ETF (NASDAQ:) – en hausse de 9,2% en cumul annuel.

Comme le soulignent les performances ci-dessus, les semi-conducteurs ont été la coqueluche de Wall Street. Selon la Semiconductor Industry Association, “les ventes mondiales de semi-conducteurs ont atteint 48,8 milliards de dollars en octobre 2021, soit une augmentation de 24,0 % par rapport à octobre 2020.” En 2022, les ventes mondiales annuelles devraient augmenter de près de 9 %.

Par conséquent, la nouvelle année est susceptible d’apporter des records à de nombreux noms de puces. Au cours de l’année, nous couvrirons un certain nombre de fonds technologiques à forte croissance dans d’autres sous-secteurs également.

Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également