© Reuters. Les résultats des tests de résistance du secteur bancaire que la Banque centrale européenne publiera cet été devraient rappeler aux établissements concernés la nécessité d’agir même s’il ne faut s’attendre à aucune véritable surprise, a décla

ROME (Reuters) – Les résultats des tests de résistance du secteur bancaire que la Banque centrale européenne publiera cet été devraient rappeler aux établissements concernés la nécessité d’agir même s’il ne faut s’attendre à aucune véritable surprise, a déclaré Ignazio Visco, membre du Conseil des gouverneurs de la BCE.

Dans un entretien à Reuters, il a expliqué que les autorités de supervision étaient en dialogue constant avec les banques et connaissaient dans le détail leur situation.

“Je serais surpris si les tests de résistance nous apprenaient quelque chose que nous savons pas déjà”, a-t-il dit.

Toutefois, ils “sont utiles aussi pour aller plus loin et s’ajouter aux échanges que nous avons avec les administrateurs des banques. Et ces derniers doivent aussi réaliser qu’une fois qu’ils ont les résultats, ils doivent agir”.

Interrogé sur la consolidation du secteur bancaire, Ignazio Visco a répondu que les économies d’échelle étaient utiles pour les banques mais que le secteur n’avait pas besoin de “mégabanques”.

Une perspective transfrontalière en matière de consolidation bancaire est utile, a-t-il poursuivi tout en soulignant la nécessité d’assurer une égalité de traitement dans ce type d’opérations.

“Nous avons devant nous un nouveau monde et nous devons envisager ce monde avec l’esprit ouvert et des frontières ouvertes”, a dit le gouverneur de la Banque d’Italie.

“Le ‘too big to fail’ n’est pas souhaitable (… mais) il est important (…) d’envisager un peu plus de transfrontalier”, a-t-il ajouté.

(Giselda Vagnoni et Valentina Za, Version française Marc Angrand)

Responsabilité : Fusion Media souhaite vous rappeler que les données contenues dans ce site ne sont pas nécessairement en temps réel ni exactes. Tous les prix des CFD (actions, indices, contrats à terme) et des devises ne sont pas fournis par les bourses, mais plutôt par les teneurs de marché. Les prix peuvent donc ne pas être exacts et différer du prix réel du marché, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et ne conviennent pas à des fins de négociation. Par conséquent, Fusion Media n’assume aucune responsabilité pour les pertes commerciales que vous pourriez subir suite à l’utilisation de ces données.

Fusion Media ou toute personne impliquée dans Fusion Media n’acceptera aucune responsabilité pour les pertes ou les dommages résultant de la confiance accordée aux informations, y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente contenus dans ce site Web. Veuillez être pleinement informé des risques et des coûts associés à la négociation sur les marchés financiers, car il s’agit de l’une des formes d’investissement les plus risquées qui soient.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également