© Reuters. Les principales Bourses européennes sont attendues sans grand changement lundi à l’ouverture. D’après les contrats à terme, le CAC 40 parisien pourrait ouvrir à l’équilibre (-0,01%). Selon les premières indications disponibles, le Dax à Francfort

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes sont attendues sans grand changement lundi à l’ouverture en l’absence de Wall Street et avant la publication d’indicateurs économiques européens.

D’après les contrats à terme, le parisien pourrait ouvrir à l’équilibre (-0,01%). Selon les premières indications disponibles, le à Francfort prendrait 0,04%, le à Londres 0,2% et l’EuroStoxx de la zone euro 0,07%.

Vendredi, les marchés d’actions ont fini sur de faibles variations tandis que Wall Street a clôturé sur des records après la publication du rapport officiel sur le marché de l’emploi aux Etats-Unis, qui, selon les acteurs du marché, ne devrait pas inciter la Réserve fédérale à précipiter le resserrement de sa politique monétaire.

Les investisseurs pourraient se montrer peu enclins à prendre des initiatives ce lundi alors que les marchés américains resteront fermés pour célébrer avec un jour de retard la fête nationale (Independence Day).

La publication des indices PMI définitifs pour les services sera le principal temps fort de la séance.

En Chine, la croissance de l’activité du secteur a nettement ralenti le mois dernier, au plus bas depuis 14 mois, la recrudescence des contaminations au coronavirus dans le sud du pays renforçant les craintes d’un essoufflement de la deuxième économie mondiale.

L’indice PMI des services calculé par Caixin/Markit a reculé à 50,3, soit à un plus bas depuis avril 2020, contre 55,1 en mai.

A WALL STREET

Les trois principaux indices de Wall Street ont signé des records en clôture vendredi, les investisseurs ayant été rassurés après la publication du rapport mensuel sur l’emploi américain.

Le a gagné 0,44% à 34.786,35 points, le S&P-500 a pris 0,75% à 4.352,34 points et le a avancé de 0,81% à 14.639,33 points.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo ne parvient pas à suivre l’élan haussier impulsé par Wall Street en raison de la hausse des cas de COVID-19 au Japon et de l’échec du parti du Premier ministre à obtenir une majorité absolue à l’assemblée de Tokyo.

L’indice baisse de 0,56% à l’approche de la clôture.

Softbank (T:), important investisseur de Didi Global, chute à son plus bas niveau en sept mois (-5,07%) après que l’autorité chinoise de régulation d’internet a ordonné aux magasins d’applications sur smartphones de retirer le groupe de VTC chinois, accusé d’avoir collecté illégalement les données personnelles de ses utilisateurs.

Le Hang Seng à Hong Kong recule de 0,56%, pénalisé par le repli des valeurs technologiques en raison des inquiétudes suscitées par la répression de Pékin à l’encontre du géant Didi.

Le CSI300 lâche 0,5% tandis que l’indice Composite de Shanghai 0,11%.

CHANGES

Sur le marché des changes, le dollar avance de 0,1% face à un panier de devises de référence et l’euro s’affiche autour de 1,1855.

PÉTROLE

Le marché pétrolier recule faute de consensus au sein de l’Opep+ sur la future stratégie de production à partir du mois d’août. Les pays membres doivent poursuivent les négociations ce lundi.

Le perd 0,16% à 76,05 dollars le baril et le (West Texas Intermediate, WTI) cède 0,12% à 75,07 dollars.

(édité par Bertrand Boucey)





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également