© Reuters. L’Union européenne a fait savoir lundi qu’elle voulait convenir d’ici la fin juillet d’un cadre juridique pour un régime de sanctions contre les dirigeants libanais, tout en indiquant qu’aucune mesure ne serait mise en oeuvre dans l’immédiat. /Photo pr

PARIS (Reuters) – L’Union européenne a fait savoir lundi qu’elle voulait convenir d’ici la fin juillet d’un cadre juridique pour un régime de sanctions contre les dirigeants libanais, tout en indiquant qu’aucune mesure ne serait mise en oeuvre dans l’immédiat.

Dans le sillage de la France, l’UE veut accentuer la pression sur les dirigeants politiques libanais afin que ceux-ci forment un nouveau gouvernement et engagent des réformes, onze mois après le début d’une crise politique et économique ayant entraîné une hyperinflation et une pénurie de denrées alimentaires et d’essence.

“Je peux dire que l’objectif est de boucler ceci d’ici la fin du mois. Je ne parle pas de la mise en oeuvre du régime (de sanctions), simplement de la mise en place du régime sur une base juridique solide”, a déclaré le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, à des journalistes à Bruxelles.

Près d’un an après l’explosion dans le port de Beyrouth, qui a tué plus de 200 personnes, fait des milliers de blessés et dévasté des quartiers de la capitale le 4 août 2020, le Liban est toujours dirigé par un gouvernement intérimaire.

“Le Liban est en mode d’autodestruction depuis plusieurs mois”, a déclaré le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves le Drian, à la presse à l’issue d’un Conseil des affaires étrangères à Bruxelles.

“Il y a une situation d’urgence majeure pour une population qui est dans la détresse”, a-t-il ajouté, faisant part d’un consensus parmi les Vingt-Sept sur un “cadre juridique” permettant l’imposition de sanctions.

(Reportage Richard Lough et John Irish, rédigé par Michel Rose et John Irish; version française Jean Terzian)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également