L’emprunt Deutsche Lufthansa (DE:) d’une durée résiduelle de cinq ans est sous pression sur le marché secondaire. Conséquence directe: l’obligation de la compagnie aérienne allemande cote nettement sous le pair et elle retrouve par la même occasion son niveau de novembre dernier.

Concrètement, l’obligation Deutsche Lufthansa au coupon de 2,875% et d’une maturité précisément égale au 16 mai 2027 peut être achetée à 95,12% du nominal sur le marché secondaire. En début d’année, elle s’échangeait encore aux alentours de 100%. Autrement dit, au prix actuel, l’investisseur bénéficie d’un rendement de 3,93%, par coupures de 100.000 euros. Il faut toutefois tenir compte d’un rating spéculatif auprès des grandes agences de notation. Moody’s attribue ainsi une note “Ba2” à cette obligation et Standard & Poor’s est à “BB-“.

Conflit russo-ukrainien, pétrole…

Le premier groupe aérien européen est affecté, comme l’ensemble de son secteur d’ailleurs, par les dégâts collatéraux de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. En réaction à cette invasion menée par Vladimir Poutine, de nombreux pays ont annoncé fermer leur espace aérien aux avions et aux compagnies russes. En réponse, une restriction des vols des transporteurs aériens de 36 États a été introduite, a annoncé l’agence russe de transport aérien Rosaviatsia. Parmi les Etats concernés figurent tous les pays de l’Union européenne, le Royaume-Uni ou encore le Canada.

De son côté, Lufthansa a annoncé ce week-end, sur le réseau social Twitter (NYSE:), qu’il suspendait l’ensemble de ses vols vers et au-dessus de la Russie pendant ces sept prochains jours. Une mauvaise nouvelle pour une compagnie qui doit aussi compter avec l’envolée des prix du , synonyme de coûts plus élevés.

Autant de vents contraires donc pour une compagnie qui commençait à redresser la tête après plusieurs mois difficiles en raison de la pandémie de Covid-19.

Lufthansa a rendez-vous avec le marché

Lufthansa qui se positionne comme le fer de lance de son secteur en Europe avec ses marques Lufthansa, Condor, Swiss ou encore Brussel Airlines publie son rapport annuel 2021 ce jeudi 3 mars au matin. Carsten Spohr, président-directeur, et Remco Steenbergen, le directeur financier, présenteront les chiffres de l’ensemble de l’année, et donc du quatrième trimestre. Leurs commentaires sur l’évolution des coûts, de la rentabilité et des conséquences de la crise ukrainienne feront très certainement l’objet d’une attention particulière de la part des intervenants de marché.

Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également