L’obligation Orpea d’une durée résiduelle de six ans a lourdement chuté ces dernières heures sur le marché secondaire. L’explication ? La publication d’un livre pointant les dysfonctionnements au sein des établissements du groupe français. Ce dernier nie fermement et en bloc toutes les accusations.

L’obligation Orpea 2% 2028 en euro dans la tourmente

Si l’obligation Orpea au coupon de 2% et d’une maturité égale au 1er avril 2028 semblait avoir enrayé son recul mercredi en fin de journée, la baisse n’en reste pas moins spectaculaire depuis le début de la semaine. En effet, l’obligation qui se négociait encore aux alentours du pair (100% du nominal) vendredi soir est désormais disponible aux environs de 95%. Elle est tombée à près de 93% mardi.

Autrement dit, au cours actuel de 95,26% du nominal, l’investisseur bénéficie d’un rendement de 2,85%. Précisons que l’emprunt, libellé par coupures de 100.000 euros, ne bénéficie d’aucun rating chez Standard & Poor’s.

Maltraitance et dysfonctionnements

C’est la publication, en début de semaine, dans le journal Le Monde, des bonnes feuilles d’un livre-enquête “Les fossoyeurs” du journaliste Victor Castanet, qui a mis le feu aux poudres. Dans cet ouvrage d’investigation, l’auteur dénonce principalement des dysfonctionnements et des pratiques s’apparentant à de la maltraitance à l’égard des pensionnaires des maisons de retraite Orpéa. Victor Castanet pointe aussi l’obsession de la rentabilité au sein du groupe privé de maisons de retraite ou encore des pratiques comptables douteuses.

Orpea contre-attaque

De son côté, Orpea a réagi à ces accusations en publiant un communiqué. Les premiers éléments du livre dévoilés dans un article publié dans le journal Le Monde sont de nature “polémique et agressive et montrent une volonté manifeste de nuire”, indique le groupe exploitant de maisons de retraite. “Nous contestons formellement l’ensemble de ces accusations que nous considérons comme mensongères, outrageantes et préjudiciables”, poursuit Orpea. Ce dernier a déjà saisi ses avocats pour y donner toutes les suites, y compris sur le plan judiciaire, afin de rétablir la vérité des faits et défendre son honneur.

Créé en 1989, Orpea est un des principaux acteurs mondiaux de la prise en charge globale de la dépendance, avec un réseau de 1.156 établissements pour 116.514 lits  dans 23 pays, répartis sur 5 zones géographiques, dont la France ou encore le Benelux.

Coté sur Euronext Paris, l’opérateur de maisons de retraite affiche une capitalisation boursière actuelle de 3,6 milliards d’euros pour un chiffre d’affaires annuel de 3,92 milliards (sur base des résultats annuels 2020).

Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également