© Reuters. Le ministre britannique des Finances, Rishi Sunak, fait pression pour que la City de Londres soit exemptée du futur système mondial d’impôt minimum sur les sociétés défendu par les pays du G7, a rapporté mardi le Financial Times. /Photo d’archives/

(Reuters) – Le ministre britannique des Finances, Rishi Sunak, fait pression pour que la City de Londres soit exemptée du futur système mondial d’impôt minimum sur les sociétés défendu par les pays du G7, a rapporté mardi le Financial Times.

Samedi, les pays du G7 sont parvenus à un accord historique pour augmenter la taxation internationale des plus grandes multinationales comme Alphabet (NASDAQ 🙂 (maison-mère de Google), Apple (NASDAQ 🙂 et Amazon (NASDAQ :).

Cet accord prévoit l’instauration d’un taux global plancher d’au moins 15% pour l’imposition des sociétés, et le principe du paiement de l’impôt dans les pays où les entreprises vendent leurs biens et leurs services.

Un fonctionnaire proche des discussions a déclaré que le Royaume-Uni faisait partie des pays faisant pression “pour une exemption sur les services financiers”, par crainte que les banques mondiales ayant leur siège à Londres ne soient affectées, écrit le FT.

Le question a déjà été soulevée par Rishi Sunak lors des discussions du G7 à Londres, selon le journal qui cite des personnes proches du dossier. Le ministre des Finances devrait à nouveau faire part de sa demande lors du G20 le mois prochain.

“Notre position est que nous voulons que les sociétés de services financiers soient exemptées et les pays de l’UE sont dans la même position”, a déclaré un fonctionnaire britannique cité par le FT.

“L’accord fiscal mondial soutenu par les ministres des finances du G7 modifie le système fiscal mondial pour l’adapter à l’ère numérique, en créant des conditions de concurrence équitables pour tous les types d’entreprises”, a déclaré un porte-parole du Trésor.

“L’accord sera maintenant discuté plus en détail lors de la réunion des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales du G20 en juillet”, a ajouté le porte-parole.

(Akriti Sharma à Bangalore, Kanishka Singh, version française Hayat Gazzane, édité par Blandine Hénault)

Responsabilité : Fusion Media souhaite vous rappeler que les données contenues dans ce site ne sont pas nécessairement en temps réel ni exactes. Tous les prix des CFD (actions, indices, contrats à terme) et des devises ne sont pas fournis par les bourses, mais plutôt par les teneurs de marché. Les prix peuvent donc ne pas être exacts et différer du prix réel du marché, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et ne conviennent pas à des fins de négociation. Par conséquent, Fusion Media n’assume aucune responsabilité pour les pertes commerciales que vous pourriez subir suite à l’utilisation de ces données.

Fusion Media ou toute personne impliquée dans Fusion Media n’acceptera aucune responsabilité pour les pertes ou les dommages résultant de la confiance accordée aux informations, y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente contenus dans ce site Web. Veuillez être pleinement informé des risques et des coûts associés à la négociation sur les marchés financiers, car il s’agit de l’une des formes d’investissement les plus risquées qui soient.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également