© Reuters. Les dirigeants européens ont insisté samedi auprès de Boris Johnson sur le fait qu’ils attendaient de sa part un respect total des accords sur le Brexit afin de préserver la paix en Irlande du Nord, soulignant que les Vingt-Sept étaient parfaitement

par Michel Rose et Elizabeth Piper

CARBIS BAY, Angleterre (Reuters) – Les dirigeants européens ont insisté samedi auprès de Boris Johnson sur le fait qu’ils attendaient de sa part un respect total des accords sur le Brexit afin de préserver la paix en Irlande du Nord, soulignant que les Vingt-Sept étaient parfaitement unis sur ce point.

Lors de ses entretiens bilatéraux avec notamment Emmanuel Macron et Angela Merkel en marge du sommet du G7 qu’il organise dans les Cornouailles, le Premier ministre britannique a pour sa part plaidé en faveur du “pragmatisme et du compromis”, a dit son porte-parole.

Après la sortie effective du Royaume-Uni de l’UE en début d’année, Boris Johnson a repoussé unilatéralement l’instauration de contrôles douaniers sur certaines marchandises expédiées de Grande-Bretagne vers l’Irlande du Nord. Ces contrôles ont été prévus par un protocole intégré dans l’accord sur le Brexit afin d’éviter le rétablissement d’une frontière physique entre l’Irlande, toujours membre de l’UE, et l’Irlande du Nord.

Cette solution a cependant contribué à raviver les tensions entre les différentes communautés d’Irlande du Nord, les unionistes refusant toute différence de traitement avec le reste du Royaume-Uni. Ce réveil des tensions communautaires fait craindre une remise en cause de l’accord de paix dit du “Vendredi saint”, qui a mis fin à plusieurs décennies de violences dans la province entre unionistes protestants et nationalistes catholiques.

MACRON PROPOSE UN “RESET

“L’accord du Vendredi saint et la paix sur l’île d’Irlande sont d’une importance primordiale”, a dit la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, à l’issue d’une rencontre à trois avec Boris Johnson et le président du Conseil européen, Charles Michel. “Les deux parties doivent appliquer ce sur quoi nous sommes mis d’accord”.

“Il y a une unité européenne complète là-dessus”, a-t-elle ajouté, insistant sur le fait que l’accord avait été conclu, signé et ratifié aussi bien par l’UE que par la Grande-Bretagne.

Emmanuel Macron a été ces dernières semaines l’un des critiques les plus explicites de l’attitude du gouvernement britannique, lui reprochant encore jeudi un manque de “sérieux” tout en insistant sur le fait que “rien n’est renégociable, tout est applicable”.

Lors de sa rencontre avec Boris Johnson samedi à Carbis Bay, le président français a proposé un “réengagement” dans les relations entre la France et la Grande-Bretagne si le Premier ministre britannique respecte les accords sur le Brexit conclus avec l’Union européenne.

“Le président de la République s’est dit prêt à engager un ‘reset’ des relations franco-britanniques”, a fait savoir l’Elysée. “(Il) a cependant fortement souligné que ce réengagement imposait que les Britanniques respectent la parole donnée aux Européens et le cadre défini par les accords Brexit.”

Interrogé sur cette proposition de “reset”, le porte-parole de Boris Johnson a répondu : “Ce n’est pas ainsi que je caractériserais la rencontre de ce matin. Le Premier ministre et le président Macron sont convenus de la nécessité d’approfondir la relation bilatérale entre le Royaume-Uni et la France (…) Il n’y a eu aucune condition posée à ce sujet relative au protocole (nord-irlandais).”

(version française Bertrand Boucey)

Responsabilité : Fusion Media souhaite vous rappeler que les données contenues dans ce site ne sont pas nécessairement en temps réel ni exactes. Tous les prix des CFD (actions, indices, contrats à terme) et des devises ne sont pas fournis par les bourses, mais plutôt par les teneurs de marché. Les prix peuvent donc ne pas être exacts et différer du prix réel du marché, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et ne conviennent pas à des fins de négociation. Par conséquent, Fusion Media n’assume aucune responsabilité pour les pertes commerciales que vous pourriez subir suite à l’utilisation de ces données.

Fusion Media ou toute personne impliquée dans Fusion Media n’acceptera aucune responsabilité pour les pertes ou les dommages résultant de la confiance accordée aux informations, y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente contenus dans ce site Web. Veuillez être pleinement informé des risques et des coûts associés à la négociation sur les marchés financiers, car il s’agit de l’une des formes d’investissement les plus risquées qui soient.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également