© Reuters. La Commission européenne a dépassé sa propre date butoir pour approuver le versement à la Hongrie de plusieurs milliards d’euros issus du plan de relance de l’Union, afin de tenter d’obtenir des concessions du gouvernement de Viktor Orban en matière

par Gabriela Baczynska

BRUXELLES (Reuters) – La Commission européenne a dépassé sa propre date butoir pour approuver le versement à la Hongrie de plusieurs milliards d’euros issus du plan de relance de l’Union, afin de tenter d’obtenir des concessions du gouvernement de Viktor Orban en matière de respect de l’Etat de droit.

La Hongrie est censée percevoir un total de 7,2 milliards d’euros de ce fonds destiné à soutenir la relance des économies du bloc après la crise provoquée par la pandémie de COVID-19.

Avant de verser les sommes prévues à chaque pays, la Commission s’attache à vérifier que chaque plan national comporte des volets suffisamment importants en matière de développement numérique et de lutte contre le changement climatique, entre autres.

Une porte-parole de l’exécutif européen a déclaré lundi que ce dernier poursuivait l’examen du plan soumis par la Hongrie et qu’un délai supplémentaire pourrait être envisagé s’il considère que “des mois plutôt que des jours” sont nécessaires.

Cette porte-parole n’a pas fourni de précisions mais Paolo Gentiloni, le commissaire européen aux affaires économiques et monétaires, a déclaré la semaine dernière: “Nous travaillons sur des aspects liés au respect de l’Etat de droit.”

La Commission demande depuis longtemps à la Hongrie d’améliorer ses procédures d’attribution de marchés publics afin de lutter contre les “irrégularités systémiques”, autrement dit la fraude.

Viktor Orban, déjà accusé de limiter la liberté de la presse, de soumettre la justice au pouvoir politique et d’entraver la recherche universitaire, s’est récemment attiré les critiques de nombreux autres dirigeants européens en raison d’une loi, jugée discriminatoire, interdisant l’utilisation à l’école de supports éducatifs considérés comme de la promotion de l’homosexualité.

(Reportage Gabriela Baczynska, version française Lucinda Langlands-Perry)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également