© Reuters.

Investing.com – Le groupe de Luxe LVMH (PA:), plus précisément sa filiale Moet Henessy, a annoncé hier soir avoir suspendu ses expéditions de champagne vers la Russie, en réponse à la signature vendredi par le président Vladimir Poutine d’ une loi stipulant que le terme “champagne” ne peut être utilisé que pour le “champagne russe”.

“Ces dispositions conduisent à une suspension temporaire des livraisons de produits pour évaluer l’impact de cette nouvelle loi”, a déclaré Anne Catherine Grimal, porte-parole de Moet-Hennessy, selon l’agence de presse étatique RIA-Novosti.

“Le Comité Champagne déplore que cette législation ne permette pas de garantir aux consommateurs russes une information claire et transparente sur les origines et les caractéristiques du vin”, ont de leur côté déclaré les coprésidents du groupe, Maxime Toubart et Jean-Marie Barillère, dans un communiqué.

Soulignons que Moet Hennessy est connu pour des marques telles que Moet & Chandon, Veuve Clicquot et Dom Perignon.

Jusqu’à présent, il était admis qu’un vin mousseux ne peut être appelé champagne que s’il provient de la région de France portant ce nom et s’il est élaboré selon certaines règles.

Or, depuis l’époque soviétique, le champagne – “shampanskoye” en russe – est utilisé comme terme générique pour une large gamme de vins mousseux, dont certains extrêmement bon marché.

On notera que la nouvelle loi Russe n’a pas manqué de susciter la controverse, y compris en Russie :

“Pour moi, il ne fait aucun doute que le vrai champagne vient de la région de Champagne en France”, a par exemple déclaré Pavel Titov, président d’Abrau Durso (MCX:), un groupe Russe de spiritueux à RIA-Novosti.

“Il est très important de protéger les vins russes sur notre marché et de leur assurer un patronage complet. Mais les mesures législatives prises doivent être raisonnables et ne pas aller à l’encontre du bon sens.”

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.





Nos sources

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également