Investir dans des sociétés d’acquisition à vocation spécifique (SPAC) n’est plus aussi prestigieux ces derniers temps. On se souviendra peut-être de 2020 comme de l’année où le goût du risque des investisseurs pour les SPAC a atteint un sommet.

Pourtant, le tableau en 2021 est différent, car beaucoup de ces entreprises sont loin de leurs plus hauts historiques (ATH). Nous avons déjà abordé les principes de base de l’introduction en bourse par une fusion inversée de SPAC. Aujourd’hui, nous allons revoir le sujet pour voir si un fonds négocié en bourse (ETF) dans l’espace SPAC pourrait être un investissement approprié à ce stade.

L’entrée en bourse par le biais des SPAC, ou SAVS en français

La plupart des sociétés s’introduisent en bourse par le biais d’un premier appel public à l’épargne (PAPE). Les SAVS constituent une alternative, généralement plus rapide, pour les sociétés privées qui souhaitent s’inscrire à la cote d’une bourse.

Les SPAC sont des sociétés à chèque en blanc dont les fonds sont bloqués jusqu’à ce qu’elles annoncent une fusion inversée avec une société privée. La plupart de ces SPAC se négocient initialement autour de 10 dollars.

Dès que la rumeur concernant un candidat potentiel à l’acquisition est lancée, le cours de l’action s’envole généralement. Une fois la fusion réalisée, les paramètres fondamentaux de la nouvelle entité deviennent importants. Les investisseurs veulent, à juste titre, savoir si la société sera en mesure de générer des revenus, et de préférence des bénéfices, qui créeront de la valeur à long terme pour les actionnaires.

En 2020, un total de 248 SPAC ont été conclus. Dans les cinq premiers mois de 2021, nous en avons déjà 325. Plusieurs de ces récents SPACs incluent :

  • Adapthealth Corp (NASDAQ:) -en baisse de 33 % depuis le début de l’année (YTD) 
  • Apex Technology Acquisition Corp (NASDAQ:) – baisse de 32 % depuis le début de l’année ;
  • Betterware De Mexico SA de CV (NASDAQ:) -en hausse de 25% depuis le début de l’année ;
  • Clover Health Investments Corp (NASDAQ:) – baisse de 59 % depuis le début de l’année ;
  • Fastly Inc (NYSE:) – baisse de 49 % depuis le début de l’année ;
  • Luminar Technologies (NASDAQ:) – baisse de 37 % depuis le début de l’année ;
  • Lordstown Motors Corp (NASDAQ:) – baisse de 52 % depuis le début de l’année ;
  • Open Lending Corp (NASDAQ:) – hausse de 3 % depuis le début de l’année ;
  • Repay Holdings Corp (NASDAQ:) – baisse de 14 % depuis le début de l’année ;
  • Skillz Platform Inc (NYSE:) – baisse de 24 % depuis le début de l’année ;
  • Stem Inc (NYSE:) – en hausse de 8 % depuis le début de l’année.

Comme le montrent les rendements ci-dessus, l’année n’a pas été bonne pour les investisseurs dans la plupart des SPACs et beaucoup de ces sociétés nouvellement fusionnées ont perdu leurs prix record récents.

Dans ce contexte, voyons si les investisseurs peuvent envisager d’acheter un ETF pour investir dans des sociétés qui sont entrées en bourse ces derniers mois.

1. Defiance Next Gen SPAC Derived ETF

  • Cours actuel : 24,46$
  • Fourchette sur 52 semaines : 22,10 $ – 35,08$
  • Ratio des frais : 0,45 % par an

Le Defiance Next Gen SPAC Derived ETF (NYSE:) compte 211 positions. Il suit l’indice Indxx SPAC & NextGen IPO, qui fournit une exposition aux SPAC nouvellement cotées, aux ex-warrants et aux IPO des 36 mois précédents. Le fonds est rééquilibré tous les trimestres.

ETF SPAK

ETF SPAK

SPAK a commencé à se négocier fin septembre 2020. Les dix premiers noms représentent environ 30 % de l’actif net, qui est supérieur à 56 millions de dollars. La société de divertissement et de jeux sportifs numériques DraftKings Inc (NASDAQ:), la société d’analyse CLARIVATE PLC (NYSE:), la plateforme de paiements intégrés Paysafe Ltd (NYSE:) et Opendoor Technologies Inc (NASDAQ:) figurent parmi les principaux noms du classement.

Les investisseurs potentiels doivent noter que la plupart des principales participations ont déjà finalisé la fusion inversée avec un SPAC.

Depuis le début de l’année, le fonds, qui a atteint un seuil de rentabilité en février, a perdu 16 %. Nous pensons que la récente vente de SPAK ainsi que d’autres ETF similaires axés sur les SPAC a amélioré la marge de sécurité. Les investisseurs intéressés par l’achat et la conservation pourraient commencer à constituer une position autour de ces niveaux.

Par ailleurs, les deux autres ETF qui se concentrent sur les SPAC sont les suivants :

SPAC and New Issue ETF (NYSE:)-en hausse de 9% depuis le début de l’année ;
Morgan Creek – Exos SPAC Originated ETF (NYSE:) -en baisse de 19% depuis sa création fin janvier 2021.

2. Renaissance IPO ETF

  • Cours actuel : 59,42$
  • Fourchette sur 52 semaines : 33,78 $ – 77,05$
  • Ratio des frais : 0,60 % par an

Pour les investisseurs qui souhaitent investir dans la voie plus traditionnelle de l’introduction en bourse, il existe plusieurs ETF. L’ETF Renaissance IPO (NYSE:) offre une exposition à une gamme de sociétés qui ont récemment réalisé une introduction en bourse et qui sont cotées sur une bourse américaine. IPO, qui détient 63 sociétés, suit l’indice Renaissance IPO.

ETF IPO

ETF IPO

Cet indice comprend des sociétés qui répondent à divers critères de liquidité et de fonctionnement au cours des premiers jours de cotation. Les entreprises qui sont publiques depuis deux ans sont retirées du fonds. Ces examens des sociétés sont effectués tous les trimestres.

Les secteurs les plus importants (par pondération) sont la technologie (39,0 %), les services de communication (31,1 %) et l’immobilier (23,7 %). Les dix principaux titres représentent un peu plus de 53 % de l’actif net total de 522 millions de dollars.

Les cinq plus grandes sociétés sont Zoom Video Communications Inc (NASDAQ:), l’application de covoiturage Uber Technologies Inc (NYSE:), le fournisseur de solutions de protection en nuage Crowdstrike Holdings Inc (NASDAQ:), la bourse de crypto-monnaies Coinbase Global Inc (NASDAQ:) et la plateforme interactive de fitness Peloton Interactive Inc (NASDAQ:).

Depuis le début de l’année, le fonds a perdu 10 %. Comme SPAK, IPO a également connu une baisse en février. Nous pensons qu’une nouvelle baisse vers 55 $ améliorerait le profil risque/rendement du fonds.

Enfin, il existe d’autres fonds qui donnent accès aux introductions en bourse. Ils comprennent :

  • First Trust International Equity Opportunities ETF (NASDAQ:) – baisse de 4 % depuis le début de l’année.
  • First Trust US Equity Opportunities ETF (NYSE:) – baisse de 2 % depuis le début de l’année.
  • Invesco S&P Spin-Off ETF (NYSE:)-en hausse de 16 % depuis le début de l’année.
  • Renaissance International IPO ETF (NYSE:) – baisse de 1 % depuis le début de l’année.

Nous couvrirons plusieurs de ces noms dans les prochains jours.

Club Trader School

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et stratégies de Trading, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables ! Jetez un œil à notre Politique de confidentialité pour plus d’informations.

A lire également